Menú Close

Artículos sobre abeilles

Mostrando 1 - 20 de 43 artículos

Une feuille de betterave, infectée par le virus de la jaunisse de la betterave, est photographiée dans une exploitation betteravière à Oye-Plage, dans le nord de la France, le 4 août 2020. Denis Charlet / AFP

Néonicotinoïdes, un débat qui réduit la nature à sa valeur financière

De part et d’autre, les arguments sont centrés sur la question des pertes et bénéfices liés à l’usage ou non de ces insecticides. Mais les modèles sociétaux défendus sont radicalement opposés.
Seules les abeilles femelles peuvent piquer. Serafima Antipova / Shutterstock

Pénélope : « Les abeilles sont-elles conscientes qu’elles vont mourir si elles piquent ? »

Saviez-vous que seules les femelles peuvent piquer ? S’il est difficile de déterminer si les abeilles ont une conscience, il est possible d’expliquer pourquoi elles attaquent au péril de leur vie.
Le Psithyre vestale (Bombus vestalis), qui butine ici un chardon-marie dans le parc de Belleville (XXe arrondissement de Paris), est un bourdon « coucou » : un intrus qui s’installe dans le nid du bourdon terrestre. Vincent Zaninotto

À Paris, le retour des pollinisateurs sauvages

Les confinements ont réaffirmé la place des insectes pollinisateurs sauvages dans la capitale.
Les abeilles parcourent l’équivalent d’un tour du monde et visitent cinq millions de fleurs pour produire un seul pot de miel. Pixabay

Le commerce du miel et des abeilles, entre fables et réalités

Des ruches qui voyagent en camion, des abeilles rémunérées pour leur service de pollinisation, des miels frelatés, des théories économiques fondées sur une organisation sociale imaginaire…
Les abeilles produisent des alvéoles d'une forme “parfaite”. CRStocker / Shutterstock

Pourquoi les abeilles sont bonnes en maths

Les abeilles sont de remarquables mathématiciennes. Plus précisément, ce sont d’admirables géomètres et d’économes maçons !
Une abeille butine un jasmin au printemps, au Salvador, début octobre 2020. Yuri Cortez / AFP

Les insectes, ces super-héros

Les insectes, dont le nombre n'a cessé de décliner ces quarante dernières années, sont indispensables pour notre sécurité alimentaire et le maintien de la biodiversité.
De gauche à droite, et de haut en bas : mégère (Lasiommata megera), flambé (Iphiclides podalirius), piéride du navet (Pieris napi), et cuivré commun (Lycaena phlaeas). Laurent Palussière / D.R.

Comment observe-t-on la biodiversité en milieu agricole ?

Vers de terre, abeilles, papillons, invertébrés… L’Observatoire agricole de la biodiversité a mis au point des techniques spécifiques pour chaque espèce.
Les contributions permises par la science citoyenne offrent aux chercheurs quantité de données sur des espèces présentes aux quatre coins de la France. Shutterstock

Cinq façons d’aider la biodiversité depuis son transat (ou presque)

Face au déclin de nombreuses espèces ordinaires, les vacances sont l’occasion pour les citoyens de 7 à 77 ans de faire avancer la connaissance de la biodiversité… pour mieux la protéger.
De nombreux sites permettent aujourd’hui de s’informer, voire d’apporter des données, sur des espèces animales introduites et envahissantes en France. Romain Garrouste

Dépasser sa peur des espèces invasives grâce à la science citoyenne

La crainte que nous inspirent les espèces invasives n’est pas étrangère à notre méconnaissance de la nature.

Principales colaboradores

Más