Menú Close

Artículos sobre droite

Mostrando 1 - 20 de 72 artículos

Marine Le Pen (RN) à Saint-Chamond le 3 juin dans la région Auvergne Rhone Alpes, dans le cadre de la campagne pour les élections régionales. PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le Rassemblement national par ses électorats

Au-delà d’un programme, d’élus ou encore de polémiques, le Rassemblement national est aussi ses électeurs.
Renaud Muselier, président sortant de la région PACA et tête de liste LR, présente sa liste à Marseille le 14 mai 2021. Christophe Simon/AFP

Les Républicains : un parti dans la tourmente ?

Pour comprendre les raisons des dissensions de la droite française, il faut distinguer les départs que l’on pourrait qualifier d'« opportunistes » et ceux relevant d’une stratégie de plus long terme.
Des manifestants se heurtent à la police lors d'une manifestation anti-gouvernementale à Bogota, en Colombie, mercredi 12 mai 2021. AP Photo/Fernando Vergara

Face aux injustices, la Colombie s'enflamme et l'État réprime brutalement

Les manifestations révèlent un mécontentement social amplifié par le conflit armé toujours en cours, la crise humanitaire occasionnée par la pandémie et par les migrations massives des Vénézuéliens.
Le chef adjoint (whip) de la minorité républicaine au Sénat, John Thune, entouré (de gauche à droite) du chef de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell (R-KY), et du sénateur républicain Roy Blunt (R-MO), au Capitole, à Washington, DC., le 2 mars 2021. Samuel Corum/Getty Images North America/Getty Images via AFP

États-Unis : l’avenir du parti républicain, un enjeu de démocratie

Otage de la guerre que se livrent en son sein les pro-Trump et ceux qui veulent se démarquer de l’héritage de l’ex-président, le parti républicain semble voué à sombrer dans une surenchère droitière.
Le président du Sénat Gerard Larcher, la présidente de la région Pays de la Loire Christelle Morancais, le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, le président de la fédération LR des Hauts-de-Seine Philippe Juvin, le maire de La Baule Franck Louvrier et la maire du VII arrondissement de Paris Rachida Dati lors du sommet d'été du parti Les Républicains à La Baule, en août 2020. Loic Venance/AFP

L’union des droites est-elle possible ?

Pour réaliser l’union des droites, il faudrait réunir trois conditions : un programme, un leader, un contexte favorable. Or, pour l’instant, aucune de ces trois conditions n’est remplie.
Valéry Giscard d'Estaing en compagnie, de gauche à droite, du premier ministre britannique Harold Wilson, du président américain Gerald Ford et du chancelier ouest-allemand Helmut Schmidt, le 30 juillet 1975, au cours de la conférence au sommet sur la sécurité et la coopération à Helsinki. AFP

Giscard, ou une certaine intuition internationale

Au-delà de son image de promoteur de la construction européenne, quel bilan peut-on tirer de la politique étrangère qu’a conduite Valéry Giscard d’Estaing durant son mandat présidentiel ?
Le 3 novembre, à Atlanta, des sympathisants républicains discutent lors d'une soirée électorale organisée par le parti. Megan Varner / Getty Images North America/Getty Images via AFP

Après la défaite de Donald Trump, que va devenir le Parti républicain ?

Le 3 novembre, Donald Trump a perdu mais le parti républicain a enregistré des résultats satisfaisants à la Chambre des représentants et au Sénat. De bon augure pour l’avenir ?
Les candidats à la mairie de Strasbourg, Alain Fontanel, du parti La République en Marche (LREM) (à gauche) et Jean-Philippe Vetter, du parti Les Républicains (LR), annoncent la fusion de leurs listes pour le second tour, lors d'une conférence de presse à Strasbourg. Patrick Hertzog/AFP

Municipales 2020 : les alliances LREM-LR ou le retour du clivage gauche/droite ?

Le clivage gauche-droite n’est en rien dépassé, comme le montrent les stratégies d’alliances au second tour des municipales, qui a vu beaucoup de candidats LREM se rapprocher des Républicains.
Une affiche électorale de la candidate LR Martine Vassal, arrivée au premier tour en deuxième position derrière Michèle Rubirola, tête de liste du Printemps marseillais (union de la gauche). Gérard Julien / AFP

Municipales à Marseille : la guerre des secteurs fait rage entre les candidats

Les municipales révèlent des fractures sociales et politiques fortes à Marseille. Le mode de scrutin, issu de la loi PLM, complique par ailleurs le jeu électoral et fige les stratégies des candidats.
Manifestation organisée à l'initiative de ‘La Manif pour tous’ en 2016 à Paris contre la ‘théorie du genre’. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Les Français catholiques se reconnaissent-ils dans la marche du 6 octobre ?

Les catholiques estiment qu’indépendamment de leurs motivations ou de leurs arguments, c’est ce qu’ils sont qui risque d’être critiqué et dévalué à l’occasion de la manifestation du 6 octobre.
Jacques Chirac (ici en 2005) aura marqué la vie politique française d’après–Mai 68. World Economic Forum/Flickr

Jacques Chirac, un « bulldozer » en politique

Une ascension politique très rapide, un grand volontarisme pour arriver à la fonction suprême, une grande longévité dans la gestion des affaires publiques : retour sur le parcours de Jacques Chirac.
Dans la ville de Beersheva, des bannières électorales font la promotion du Likoud et de Netanyahou, en russe et en hébreu, au 15 septembre 2019. HAZEM BADER / AFP

Pourquoi les immigrés et leurs descendants votent-ils pour la droite dure israélienne ?

Les immigrés et descendants d’immigrés résidents des villes périphériques parmi les plus pauvres de l’état sont les principaux supporters de la droite dure, et de Nétanyahou en particulier.
Le premier ministre hongrois Viktor Orban à son arrivée pour un sommet des chefs de gouvernement à Bruxelles, le 28 mai 2019. John Thys / AFP

En Hongrie, Viktor Orban prophète contesté en son pays

Sans grande surprise, Viktor Orban est le grand gagnant des élections européennes de mai 2019. Mais l’opposition progresse à Budapest et dans plusieurs régions du pauy.
Yannick Jadot (EELV), Nathalie Loiseau (Renaissance), Rafaël Glucksmann ( Place publique), Manon Aubry (France insoumise) et François-Xavie Bellamy (Les Républicains), le 9 avril, lors d'un débat télévisé. Kenzo Tribouillard/AFP

Les élections européennes métamorphosent le clivage gauche-droite

La question sociale n’est pas évacuée comme le sous-entend le discours du « ni gauche ni droite ». Or c’est bien elle qui a toujours structuré le clivage gauche-droite.
Le président, lors de sa conférence de presse du 25 avril 2019. Ludovic Marin/AFP

Si Macron pense à gauche, pourquoi le voit-on à droite ?

L’une des hypothèses tient à l’offre de pensée politique en France : tandis que la gauche connaît une multiplicité de tendances, la droite se confronte à un appauvrissement idéologique.

Principales colaboradores

Más