Menú Close

Artículos sobre La France insoumise (LFI)

Mostrando 1 - 20 de 36 artículos

Dans le Grand Est comme ailleurs en France, les échéances nationales semblent parfois écraser les enjeux des régionales. Ici, c'est à Marine Le Pen, en visite à Lunéville, que l'on demande de signer le tract de la tête de liste RN Laurent Jacobelli. Jean-Christophe Verhaegen/AFP

Régionales dans le Grand Est : vers une nationalisation du scrutin ?

Dans le Grand Est, le scrutin régional et départemental est l’occasion de répéter les alliances pour la présidentielle, mais aussi de régler des questions locales, comme l’autonomisme alsacien.
Des personnes regardent les affiches officielles des candidats aux élections cantonales et municipales, le 06 mars 2008 à Strasbourg. Olivier Morin/AFP

Ce que révèlent les noms des partis politiques

Le nom de parti est porteur d’enjeux symboliques sur la scène politique. Il doit être reconnu, retenu, manipulable dans les discours et surtout évocateur.
Emmanuel Macron vote le 28 juin au Touquet, au nord de la France. Yoan VALAT / POOL / AFP

Municipales : un échec cuisant pour Emmanuel Macron

En venant faire l’appoint de listes issues des partis traditionnels, LREM a renoncé à sa prétention à faire de la politique autrement : une stratégie coûteuse.
L'édile Nicolas Florian (LR) à droit et le candidat LREM Thomas Cazenave (gauche) se saluent alors qu'ils annoncent leur alliance en amont du vote du 28 juin. MEHDI FEDOUACH / AFP

Municipales, deuxième essai : un autre monde est-il encore possible ?

Le résultat des élections municipales va servir de test politique sur trois terrains: la réaction des électeurs, la configuration du monde politique de l'après-crise et la décentralisation.
Les bonnes idées ne suffisent pas à remporter l'écharpe d'édile, ici à Saulx janvier 2020. SEBASTIEN BOZON / AFP

Listes citoyennes : un cas concret et quelques désillusions

Un candidat de la société civile n’est pas, par essence, un gage de vertu, d’abnégation et de probité : le chercheur en fait lui-même l’expérience.
Certains experts estiment que le dixième groupe parlementaire ‘Agir-Ensemble’ lancé le 26 mai pourrait appuyer le premier ministre Edouard Philippe dans de futurs projets politiques. Christophe ARCHAMBAULT / POOL / AFP

L’explosion des groupes parlementaires est-elle vraiment efficace ?

La création de dix groupes à l’Assemblée nationale nécessite de se pencher sur le statut et le rôle essentiel du travail parlementaire.
Marine Le Pen et Jordan Bardella (RN) lors du traditionnel hommage à Jeanne d'Arc devant sa statue à Paris le 1er mai 2020. coronavirus). Alain JOCARD / AFP

Comment la crise souligne les faiblesses des extrêmes

En dépit des apparences, la montée en puissance de nombreuses thématiques chères aux partis d’extrême droite ou gauche ne semble pas leur bénéficier particulièrement en temps de crise.
Il quarto stato, huile sur toile de 293 × 545 cm. L'œuvre est centrée sur les luttes sociales dans le monde du travail, mouvements parfois perçus comme « populistes ». Giuseppe Pellizza/Wikimedia

Le « populisme » peut-il être un concept scientifique ?

De quoi parle-t-on exactement quand on parle du populisme ? Ce concept n’en dit-il pas davantage sur ceux qui l’emploient que sur ceux qu’ils désignent ?
Jean-Luc Mélenchon (ici, le 23 juin 2019, à Paris) a subi un échec cuisant lors des Européennes du 26 mai dernier. Geoffroy Van Der Hasselt / AFP

Siphonner les voix des « fâchés pas fachos » : le pari perdu de Mélenchon

Malgré tous ses efforts, la France insoumise ne parvient pas à capter les voix d'une frange de l'électorat populaire qui demeure ancré à droite politiquement et culturellement.
Le dirigeant des Verts, Yannick Jadot, au soir du scrutin européen, le 26 mai 2019, à Paris. Stéphane de Sakutin/AFP

La surprise Verte

La réussite des Verts lors des élections européennes signifie-t-elle que, désormais, l’écologie politique tiendra ce rang de « troisième parti » de France dans les élections à venir ?
Yannick Jadot (EELV), Nathalie Loiseau (Renaissance), Rafaël Glucksmann ( Place publique), Manon Aubry (France insoumise) et François-Xavie Bellamy (Les Républicains), le 9 avril, lors d'un débat télévisé. Kenzo Tribouillard/AFP

Les élections européennes métamorphosent le clivage gauche-droite

La question sociale n’est pas évacuée comme le sous-entend le discours du « ni gauche ni droite ». Or c’est bien elle qui a toujours structuré le clivage gauche-droite.
Sur les Champs-Elysées, le 8 décembre 2018. Lucas Barioulet / AFP

Débat : La foule n’est pas le peuple

Une minorité, même très mobilisée, même bénéficiant d’un soutien de l’opinion publique, ne peut pas se substituer à la majorité et effacer les résultats des élections.

Principales colaboradores

Más