Menú Close

Artículos sobre partis politiques

Mostrando 1 - 20 de 139 artículos

Dans le Grand Est comme ailleurs en France, les échéances nationales semblent parfois écraser les enjeux des régionales. Ici, c'est à Marine Le Pen, en visite à Lunéville, que l'on demande de signer le tract de la tête de liste RN Laurent Jacobelli. Jean-Christophe Verhaegen/AFP

Régionales dans le Grand Est : vers une nationalisation du scrutin ?

Dans le Grand Est, le scrutin régional et départemental est l’occasion de répéter les alliances pour la présidentielle, mais aussi de régler des questions locales, comme l’autonomisme alsacien.
Avec leurs campagnes où les visites de figures nationales servent souvent d'argument pour convaincre, les régionales font figure de répétition générale de la présidentielle. Ici, Matthieu Orphelin, candidat en région Pays de la Loire pour la liste “l'Ecologie ensemble”, pose avec Yannick Jadot, leader d'Europe Ecologie Les Verts, le 15 juin 2021. Jean-François Monier/AFP

Élections régionales et départementales : un drôle de scrutin à l’épreuve de l’abstention

Tout l’édifice électoral se décline exclusivement à partir de l’élection présidentielle : les autres scrutins se voient réduits à l’état d’annonces ou de répliques plus ou moins directes de celle-ci.
Le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur Renaud Muselier, tête de liste LR, inaugure un champ d'amandiers avec l'ancien ministre de l'économie Arnaud Montebourg, à Serignan-du-Comtat, en mai dernier. Clément Mahoudeau/AFP

L’enracinement comme valeur politique : déclin des partis, retour des notables ?

La figure du notable, proche de ses électeurs, revient sur le devant de la scène à l’occasion des élections locales. Un antidote à la confiance brisée des Français envers leurs politiques ?
Marine Le Pen (RN) à Saint-Chamond le 3 juin dans la région Auvergne Rhone Alpes, dans le cadre de la campagne pour les élections régionales. PHILIPPE DESMAZES / AFP

Le Rassemblement national par ses électorats

Au-delà d’un programme, d’élus ou encore de polémiques, le Rassemblement national est aussi ses électeurs.
Vladimir Poutine lors d’un congrès de Russie unie en 2019. Le parti du pouvoir, qui domine largement la Douma, est devenu si impopulaire que le Kremlin est contraint de refonder le champ politique russe. Sergei Ilnitsky/Pool/AFP

Russie : du parti dominant au parti (presque) unique ?

Constatant l’érosion de la popularité du parti du pouvoir, Russie unie, le Kremlin cherche à donner une nouvelle impulsion à d’autres formations politiques loyales envers le régime.
Hommage d'Emmanuel Macron en septembre 2016 au penseur et homme politique socialiste Michel Rocard, décédé le 15 juillet 2016. BERTRAND GUAY / AFP

Que reste-t-il de la « deuxième gauche » ?

La « deuxième gauche » imaginée et portée par Michel Rocard est parfois revendiquée par Emmanuel Macron. Mais de quoi s’agit-il ?
Le député européen du parti écologiste Europe Ecologie - Les Verts (EELV) Yannick Jadot (C) est venu soutenir le candidat tête de liste EELV pour la région Occitanie Antoine Maurice (2ème D) , le 4 mai 2021 à Nimes. PASCAL GUYOT / AFP

Elections : ces rituels de campagne bouleversés par la crise

L’organisation et les répertoires de mobilisation de campagnes électorales localisées sont cruciaux pour comprendre les petits rituels de vie politique et de ses acteurs.
Renaud Muselier, président sortant de la région PACA et tête de liste LR, présente sa liste à Marseille le 14 mai 2021. Christophe Simon/AFP

Les Républicains : un parti dans la tourmente ?

Pour comprendre les raisons des dissensions de la droite française, il faut distinguer les départs que l’on pourrait qualifier d'« opportunistes » et ceux relevant d’une stratégie de plus long terme.
Une famille écoute l'allocution du candidat François Mitterrand le 5 mai lors du débat d'entre deux-tours de l'élection présidentielle 1981. AFP

Il y a 40 ans, la gauche arrivait au pouvoir dans une société en pleine transformation

Comment comprendre la victoire présidentielle de 1981, en fonction d’évolutions de long et de court terme. Retour sur une société au milieu du gué, entre tradition et modernité.
Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen, alors respectivement cheffe et membre du Front National, lors d'une commémoration à Nice le 15 octobre 2016 après l'attaque terroriste du 14 juillet. ERIC GAILLARD / POOL / AFP

« In extenso » : Quand l’extrême droite joue au féminin

Depuis quelques années, les femmes d'extrême droite montent au front. Comment font-elles entendre leurs paroles et comment surfent-elles sur la féminisation du monde politique?
Le président du Sénat Gerard Larcher, la présidente de la région Pays de la Loire Christelle Morancais, le président du groupe LR au Sénat Bruno Retailleau, le président de la fédération LR des Hauts-de-Seine Philippe Juvin, le maire de La Baule Franck Louvrier et la maire du VII arrondissement de Paris Rachida Dati lors du sommet d'été du parti Les Républicains à La Baule, en août 2020. Loic Venance/AFP

L’union des droites est-elle possible ?

Pour réaliser l’union des droites, il faudrait réunir trois conditions : un programme, un leader, un contexte favorable. Or, pour l’instant, aucune de ces trois conditions n’est remplie.
Gardes républicains devant la salle des séances à l'Assemblée nationale le 9 février 2021 à Paris. Ludovic MARIN / AFP

Réintroduction des pesticides néonicotinoïdes : comment nos députés ont-ils voté et pourquoi ?

Le vote sur la réintroduction de pesticides néonicotinoïdes permet de montrer comment les élus sont tiraillés entre leurs partis, les intérêts de leur circonscription et leurs propres convictions.
Marion Marechal s'appuie sur la stratégie de la ‘métapolitique’, assurant une présence dans le monde médiatique et intellectuel pour rassembler. Ici lors d'une conférence dans le Maryland, États-Unis, 2018. JIM WATSON / AFP

Marion Maréchal : l’héritière qui bouscule les codes du champ politique

La nièce de Marine Le Pen a su utiliser son image et son héritage à son avantage pour imprimer un virage important dans l’extrême droite française.
Des personnes regardent les affiches officielles des candidats aux élections cantonales et municipales, le 06 mars 2008 à Strasbourg. Olivier Morin/AFP

Ce que révèlent les noms des partis politiques

Le nom de parti est porteur d’enjeux symboliques sur la scène politique. Il doit être reconnu, retenu, manipulable dans les discours et surtout évocateur.
Joe Biden promet de « reconstruire l'économie américaine en mieux ». Brendan Smialowski/AFP

« Build back better » : Le programme économique de Joe Biden

Grâce au contrôle de son parti sur le Sénat, Joe Biden devrait être en capacité d’appliquer un programme économique ambitieux qui conjugue relance verte de l’industrie et protection des travailleurs.
Les membres du mouvement gilet jaune participent au 15e samedi consécutif de manifestations à Rennes, dans l'ouest de la France, le 23 février 2019. Loic Venance/AFP

Les partis politiques peuvent-ils se relever des crises ?

L’émergence de nouveaux acteurs partisans mettant la critique des partis au cœur de leur programme alimente l’idée de « déclin des partis ».
Marine Le Pen, cheffe de file du Rassemblement National, en chemin pour débattre d'un projet de loi visant a lutte contre l'islamisme radical, le 6 octobre. Ludovic MARIN / AFP

Quel avenir pour les droites populistes dans le monde de l’après-Covid ?

Les mouvements de droite populiste ne paraissent pas, pour l’heure, tirer profit de la pandémie de coronavirus. L’hypothèse d’un cycle de « déclin » populiste paraît cependant peu probable.

Principales colaboradores

Más