Menú Close

Artículos sobre xénotransplantation

Mostrando todos artículos

Pour les greffes de peau, la xénotransplantation pourraient permettre de soigner même les patients chez qui l'on ne peut pas prélever de peau saine. National Cancer Institute/Unsplash

Greffer de la peau de porc pour soigner les plaies : une piste prometteuse

Si la xénotransplantation s’est récemment développée avec des greffes de cœurs ou de reins porcins, la chirurgie reconstructive espère aussi utiliser de la peau animale pour soigner les plaies les plus graves.
L’équipe de l’école de médecine de l'université du Maryland, à Baltimore (États-Unis), implante un cœur de cochon génétiquement dans la poitrine de David Bennett, 57 ans. École de médecine de l'université du Maryland

Bioéthique : cœur de porc greffé sur un homme, quand les technologies abolissent les limites du vivant

La greffe d’un cœur de cochon dans une poitrine humaine est une prouesse biomédicale. Mais ce geste qui brouille les limites interespèces pose la question de l’accompagnement éthique des innovations.
Un chirurgien de l’école de médecine de l'université du Maryland, à Baltimore (États-Unis), présente le cœur génétiquement modifié qui sera greffé à David Bennett. École de médecine de l'université du Maryland

Greffe d’un cœur de porc chez un patient : ce que pourraient changer les xénotransplantations

Le 7 janvier dernier, l’Américain David Bennet s’est vu greffer un cœur de porc génétiquement modifié. Chef du service de chirurgie cardiaque à l'hôpital Bichat, Patrick Nataf analyse cette prouesse.
Déjà largement mis à contribution en recherche biomédicale, le porc entre dans les laboratoires d'immunologie. Shutterstock

Le porc, nouvel allié des chercheurs en immunologie

Si les progrès technologiques permettent de plus en plus de se passer des tests sur les animaux, ceux-ci sont encore nécessaires. En immunologie, les chercheurs ont trouvé un nouvel allié : le porc.

Principales colaboradores

Más