Menu Fermer

Articles sur extrême droite

Affichage de 21 à 40 de 448 articles

Eric Ciotti a-t-il définitivement fait imploser son parti Les Républicains, en appelant à une alliance avec le RN pour les législatives de juin 2024 ? Shutterstock

La guerre des droites, à l’origine des tiraillements des Républicains

La campagne législative de juin 2024 révèle brutalement le dilemme stratégique de la droite française, confrontée à une « guerre » qui dure en réalité depuis la fin du XIXᵉ siècle.
Jordan Bardella, président Rassemblement national, prend une photo avec un supporter au Grau du Roi, dans le sud de la France, le 2 mars 2024. Sylvain Thomas / AFP

Influenceurs d’extrême droite : le moteur caché du succès du RN

TikTok, YouTube, Instagram : sur les réseaux sociaux, des influenceurs très suivis diffusent depuis 10 ans les idées d’extrême droite. Qui sont-ils et quelles stratégies emploient-ils ?
Les codirigeants de l’AfD Alice Weidel et Tino Chrupalla se congratulent en découvrant les premiers sondages de sortie des urnes lors de la soirée électorale de leur parti à Berlin, le 9 juin 2024. Ralf Hirschberger/AFP

Européennes 2024 en Allemagne : vers un nouveau « Mur de Berlin » ?

Les résultats des européennes en Allemagne ont été très contrastés : le parti d’extrême droite AfD est arrivé en première position en ex-RDA, et seulement en quatrième dans l’ouest du pays.
Giorgia Meloni, tête de liste de son parti Fratelli d’Italia, a obtenu 28 % des suffrages aux européennes et se trouvera au cours des cinq prochaines années en position de force au sein du parti Conservateurs et Réformateurs européens (CRE) au Parlement de Strasbourg. Alexandros Michailidis/Shutterstock

Giorgia Meloni plus que jamais au cœur du jeu politique italien… et européen

La présidente du Conseil italien est sortie renforcée des élections européennes, et devrait jouer un rôle plus important au Parlement européen au cours de la mandature qui s’ouvre.
Bruxelles, le 9 juin 2024 : Manfred Weber, président du Parti populaire européen (PPE), premier en nombre de sièges au nouveau Parlement européen, applaudit la présidente de la Commission européenne sortante Ursula von der Leyen, favorite à sa propre succession. John Thys/AFP

Élections européennes 2024 : l’arbre français ne doit pas cacher la forêt européenne

La droite radicale progresse au Parlement européen, mais les partis historiques PPE et PSE continuent de le dominer et devraient reconduire Ursula von der Leyen à la tête de la Commission.
La question scolaire explique en partie le ralliement progressif des femmes à l’extrême droite. (Marine Le Pen lors de la campagne législatives 2022). Francois Lo Presti /AFP

La défiance envers l’école, facteur clé du vote RN

Pour les électeurs du RN, l’école est source d’inquiétude et de défiance. Il s’agit d’un facteur clé pour comprendre le succès du parti, en particulier chez l’électorat peu diplômé ou féminin.
Emmanuel Macron s'apprête à voter au Touquet le 9 juin 2024. Les résultats ont montré une victoire historique du RN loin devant la majorité présidentielle pour le scrutin européen de 2024. Hannah Mckay/AFP

Des élections européennes aux conséquences totalement imprévues

Après des Européennes françaises marquant un succès très fort de la droite radicale, la dissolution de l’Assemblée rebat les cartes de la vie politique nationale.
Benny Gantz (à droite), leader d'un parti d'opposition de centre gauche, a accepté de rejoindre le cabinet d'urgence de Benyamin Nétanyahou (à gauche) où il siège aux côtés du ministre de la Défense Yoav Gallant (au centre). Abir Sultan/AFP

Quand l’opposition politique israélienne « oublie » son rôle

Avant le 7 octobre 2023, l’opposition de centre et de gauche était vent debout contre Benyamin Nétanyahou. Cela a radicalement changé après le massacre commis par le Hamas.
Un officier de la Marine nationale sort du sous-marin nucléaire d'attaque Suffren, à quai dans la rade de Toulon, le 6 novembre 2020. Nicolas Tucat /AFP

L’arme nucléaire dans la constitution : une fausse bonne idée

Le Rassemblement national souhaite que la dissuasion nucléaire soit inscrite dans la constitution. Est-ce possible juridiquement et pertinent d’un point de vue stratégique ?
Des tracteurs sont alignés sur une autoroute bloquée, le 1er février 2024, à Argenteuil, au nord de Paris. La colère des agriculteurs, les traités commerciaux et La Défense du continent sont parmi les enjeux de l'élection européenne. (AP Photo/Michel Euler)

La colère des agriculteurs et les craintes pour la défense du continent parmi les enjeux de l’élection européenne

Les accords commerciaux, la colère des agriculteurs et les enjeux de défense du continent sont au cœur des élections européennes de juin 2024.
Cette affiche de campagne présente les principaux éléments de langage du FPÖ, qui dénonce le soutien de l’UE à l’Ukraine, la crise des réfugiés, le bellicisme, les mesures sanitaires prises pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 et le communisme économique, avec le slogan : « Stop à la folie de l’UE ». Joe Klamar/AFP

Autriche : les élections européennes, dernière marche pour l’extrême droite avant la conquête de la chancellerie ?

Le FPÖ est favori pour arriver en tête aux européennes et aussi pour remporter les législatives en septembre prochain.
Ces figures créées pour le carnaval du lundi des roses, à Mayence, en février 2024, représentent le leader de la CDU Friedrich Merz agrippé par l'AFD, qui l'attire vers elle et est sur le point de lui faire franchir le cordon sanitaire (Brandmauerchen). Kirill Kudryavtsev/AFP

Allemagne : comment la CDU adapte son discours pour contrer l’AfD

Le grand parti de droite allemand est en tête des sondages pour les européennes, devançant l’AfD… au prix d’une droitisation de son discours, notamment sur la question migratoire.
Des gens manifestent à Nantes, dans l'ouest de la France, le 18 octobre 2022. Ils protestent contre la hausse du coût de la vie, principal enjeu des élections européennes de juin. (AP Photo/Jeremias Gonzalez, file)

Élections européennes : l’extrême droite pourrait profiter de la crise du pouvoir d’achat et de l’immigration

À la veille des élections européennes, le pouvoir d’achat et l’immigration sont au cœur des débats, annonçant une percée de l’extrême droite qui se capitalise sur ces dossiers épineux.
Le discours du Rassemblement national (RN) en matière d'aides sociales séduit une partie de l'électorat. Marine Le Pen à Lievin, dans le nord de la France, en juin 2022. Denis Chalet / AFP

« On n’en peut plus ! » Comment la réduction d’accès aux prestations sociales alimente l’extrême droite

La restriction des aides sociales menée par le gouvernement génère un sentiment de mise en compétition entre individus. Le RN use de cette corde et propose un bouc émissaire : les immigrés. Analyse.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus