Menu Fermer

Articles sur géopolitique

Affichage de 1 à 20 de 276 articles

Le secrétaire à la Défense américain, Lloyd Austin, accueille le premier ministre australien, Scott Morrison, au Pentagone pour discuter du pacte AUKUS, le 22 septembre 2021. Drew Angerer/Getty Images/AFP

AUKUS : la France, grande perdante du duel américano-chinois

Plus que pour des sous-marins nucléaires, l’Australie a fait le choix des États-Unis pour les garanties de sécurité qu’ils lui fournissent. La France et l’Europe vont devoir se repositionner.
Des Libyens se rassemblent pour exprimer leur soutien au gouvernement d’unité du pays sur la place des Martyrs de Tripoli, le 24 septembre 2021. Mahmud Turkia/AFP

Libye : fragiles espoirs de paix…

Les dix dernières années ont été pour la Libye, celles d’un long et sanglant conflit civil dans lequel se sont impliqués de nombreux acteurs extérieurs. Un faible espoir émerge toutefois actuellement.
Une équipe antiterroriste chinoise pendant un exercice à Wuhan, le 12 septembre 2009. AFP

2001-2021 : vingt ans de renforcement stratégique et économique pour la Chine

Pour Pékin, la « guerre contre le terrorisme » lancée par Washington après le 11 Septembre a été l’occasion de s’imposer comme un acteur sécuritaire et diplomatique alternatif pour l’Asie centrale.
L'Australie revient sur l'accord de plus de 55 milliards d'euros qu'elle avait conclu en 2016 avec la France pour 12 sous-marins non nucléaires. Ici, Emmanuel Macron avec le premier ministre australen Scott Morrison à Sydney, le 2 mai 2018. Brendan Esposito/AFP

Pourquoi les sous-marins nucléaires sont un choix militaire judicieux pour l’Australie face à la Chine

Le « coup dans le dos » que l’Australie a porté à la France est lié à un besoin pressant de contrer l’hostilité grandissante de la Chine en s’appuyant sur une alliance de longue date avec Washington.
Les services secrets de l'armée pakistanaise, ISI en anglais, jouent un rôle clé dans la coopération avec les talibans. Basit Shah/AFP

Le Pakistan et les talibans : les liaisons dangereuses

Alors que le Pakistan semble avoir atteint son objectif avec la victoire des talibans, son soutien aux fondamentalistes pourrait se retourner contre lui.
Le népotisme d'Hamid Karzaï, président de l'Afghanistan de décembre 2001 à 2014, ici en compagnie de son homologue américain George W. Bush le 1er mars 2006 à Kaboul, a été l'une des raisons de l'échec des efforts de la communauté internationale. Mandel Ngan/AFP

L’échec du « nation building » en Afghanistan

La communauté internationale a échoué en Afghanistan. Analyse des causes de cet échec, qui repose largement sur les recettes inefficaces des bailleurs de fonds.
L’ambassadeur de France en Afghanistan, David Martinon (à gauche), attend avec des ressortissants français et afghans de monter à bord d’un avion de transport militaire français à l’aéroport de Kaboul, le 17 août 2021, pour être évacué du pays après la victoire éclair des talibans. AFP

Leçons afghanes pour la France et pour le monde

Le fiasco afghan des États-Unis semble signer la fin de l’époque des interventions extérieures coûteuses sur des théâtres lointains.
Nés en large partie des décisions des anciennes autorités coloniales, les États du Moyen-Orient sont-ils encore viables ? Popartic/Shutterstock

Quel avenir pour les États du Moyen-Orient ?

Au Moyen-Orient, les événements de la décennie passée ont profondément remis en cause les États existants, au point de menacer leur existence même.
Le désir de sauver la face était sans doute au sommet de l'échelle des priorités du Japon dans sa décision de tenir malgré tout des Jeux en 2021. (Shutterstock)

Tokyo 2020 : les Jeux de l’honneur pour le Japon

Des coûts astronomiques liés à son report d’un an, une crise sanitaire qui s’éternise et des gradins vides… Les jeux de Tokyo 2020 sont ouverts et le Japon sauve la face et son honneur.
Des miliciens rejoignent les forces de sécurité afghanes lors d'un rassemblement à Kaboul, le mois dernier. Ensemble, ils tentent d'endiguer la progression inexorable des talibans sur le territoire national. Rahmat Gul/AP

Afghanistan : comment des décennies de progrès pourraient être anéanties à court terme

Le sentiment que les talibans pourraient reprendre le contrôle à l’aune du retrait des forces américaines fait craindre une vague de défections dans le gouvernement et l’armée.
L'enlisement du conflit yéménite est une des raisons qui font passer la normalisation avec Israël au second plan pour l'Arabie saoudite, au profit d'un apaisement avec l'Iran. Ici, un panneau représente les dirigeants saoudiens et émiratis côte à côte, dans la ville portuaire yéménite d'Aden, en 2019. Saleh al-Obeidi/AFP

Le rapprochement Arabie saoudite–Israël est-il mort-né ?

Une sortie de crise entre l’Arabie saoudite et l’Iran semble amorcée, la dernière guerre de Gaza ayant remis en cause le grand projet de normalisation avec Israël, auparavant soutenu par Riyad.
Le président du Niger, Mohamed Bazoum, reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée le 17 mai 2021. Le pays est en première ligne face aux groupes djihadistes qui opèrent dans le Sahel et au Nigeria. Ludovic Marin/AFP

La fin de l’opération Barkhane vue du Niger

Pays essentiel pour la sécurité du Sahel, surtout à présent que la France a annoncé la fin de l’opération Barkhane, le Niger vient d’élire un nouveau président qui sera confronté à de nombreux défis.
Lors de leur rencontre à Genève ce 16 juin, Joe Biden a fourni à Vladimir Poutine une liste de seize secteurs contre lesquels toute cyberattaque devrait être interdite à l’avenir. Brendan Smialowski/AFP

Sommet Biden-Poutine : quels progrès en matière de cybersécurité ?

La Russie est souvent accusée d’être derrière les cyberattaques visant des entreprises et des infrastructures américaines. Ce sujet a été l’un des grands thèmes de la récente rencontre Biden-Poutine.
Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, et son homologue chinois, Wang Yi, posent après avoir signé un pacte de coopération stratégique à Téhéran, le 27 mars 2021. AFP

Chine-Iran : une convergence durable ?

Le rapprochement entre Pékin et Téhéran, qui se déploie dans les domaines commercial, diplomatique et stratégique, repose sur une longue histoire mythifiée et sur un anti-occidentalisme affiché.
Le club londonien de Chelsea a battu Manchester City (1-0) pour s'adjuger le trophée de la Ligue des champions 2021, samedi 29 mai à Porto (Portugal). David Ramos / AFP

Ligue des champions : un titre pour Chelsea, une victoire pour Gazprom

La victoire du club londonien, propriété du milliardaire russe Roman Abramovitch, illustre la montée en puissance de Moscou dans les coulisses du football européen.
Un jeune Palestinien lance des pierres en direction des forces de sécurité israéliennes, lors d'affrontements à Hébron, en Cisjordanie, le 14 mai 2021. Hazem Bader/AFP

Conflit israélo-palestinien : les raisons du regain de violence

Le report des élections législatives palestiniennes, qui étaient prévues pour le 22 mai prochain, a joué un rôle non négligeable dans la détérioration de la situation.
Le digital est un type de ressource technologique très inégalement maîtrisé par les différents États. Frederic J. Brown / AFP

Bonnes feuilles : La nouvelle géographie de la transformation digitale

Un ouvrage collectif souligne l’émergence d’enjeux devenus cruciaux : contrôle des ressources, rivalités entre États et place centrale de la Chine. Extraits.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus