Menu Fermer

Articles sur Parti socialiste (PS)

Affichage de 1 à 20 de 119 articles

Emmanuel Macron a promis un séisme mais n'a pas favorisé un véritable renouvellement politique. Photo d'illustration prise lors d'une visite à Beyrouth le 1er septembre 2020. Gonazlo Fuentes / POOL / AFP

Disruption ou irruption ? La République dans l’impasse présidentielle

De 2002 à 2022, le système politique n’a pas cherché à sortir d’un schéma où le président concentre les pouvoirs au détriment d’une volonté de rupture clairement affichée par l’électorat.
Cette photo prise le 25 février 2021 montre le palais de l'Élysée éclairé avant la conférence de presse du président français Emmanuel Macron, après un sommet du Conseil européen tenu par vidéoconférence. Thomas Coex/AFP

2022 : un contexte politique original ?

Le renouvellement des idées et des pratiques, qui conditionne la réconciliation d’une majorité de Français avec la politique, reste à ce jour invisible.
Anne Hidalgo, maire de Paris et candidate à l'élection présidentielle 2022 en meeting à Perpignan espère une candidature unique à gauche. Lionel Bonaventure/AFP

La gauche française vit-elle son tournant américain ?

Le nombre actuel des candidatures cataloguées comme de gauche résulte d’une incapacité de « petites et moyennes entreprises » politiques à s’adresser d’une seule voix intelligible aux citoyens.
Fabien Roussel, candidat à la présidentielle 2022, lors du 30e Sommet de l'élevage à Cournon d'Auvergne près de Clermont-Ferrand le 6 octobre 2021. Thierry Zoccolan / stf / AFP

Les communistes et l’élection présidentielle : une histoire tumultueuse

Après avoir soutenu Mélenchon, le PCF aura son propre candidat à la présidentielle. Retour sur les raisons de la candidature de Fabien Roussel et sur l’histoire des candidatures communistes.
Le premier secrétaire du PS Olivier Faure après avoir prononcé un discours lors du 79ème congrès du Parti socialiste français (PS) à Villeurbanne, le 19 septembre 2021. OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

La gauche dans un paysage politique fragmenté

Parier sur la mathématique électorale ne devrait permettre ni au PS, ni à la France Insoumise, ni aux formations écologistes et encore moins à l’extrême gauche de participer à une majorité nationale.
Discours de la maire de Paris, Anne Hidalgo, durant le congrès « L'accueil des réfugiés, pour nous, c'est oui ! » du Parti Socialiste le 8 septembre 2015. Jacques Demarthon / AFP

Des boat-people aux Afghans : les réfugiés, une cause politique pour le PS

Fidèle à ses traditions, le PS a appelé à « se mobiliser » pour le peuple afghan dès le 15 août. Pour le parti, l’accueil de réfugiés est une tradition autant qu’une cause politique.
Vote à Saint-Remy-Sur-Avre, dans le nord-ouest de la France, le 20 juin. Deux électeurs sur trois ne se sont pas déplacés. Guillaume Souvant/AFP

Régionales et départementales 2021 : un premier tour aux abonnés absents

Beaucoup de Français ont le sentiment qu'il ne sert à rien de voter dans un type d’élection où les différences entre les tendances politiques sont difficiles à décrypter.
Dans le Grand Est comme ailleurs en France, les échéances nationales semblent parfois écraser les enjeux des régionales. Ici, c'est à Marine Le Pen, en visite à Lunéville, que l'on demande de signer le tract de la tête de liste RN Laurent Jacobelli. Jean-Christophe Verhaegen/AFP

Régionales dans le Grand Est : vers une nationalisation du scrutin ?

Dans le Grand Est, le scrutin régional et départemental est l’occasion de répéter les alliances pour la présidentielle, mais aussi de régler des questions locales, comme l’autonomisme alsacien.
Hommage d'Emmanuel Macron en septembre 2016 au penseur et homme politique socialiste Michel Rocard, décédé le 15 juillet 2016. BERTRAND GUAY / AFP

Que reste-t-il de la « deuxième gauche » ?

La « deuxième gauche » imaginée et portée par Michel Rocard est parfois revendiquée par Emmanuel Macron. Mais de quoi s’agit-il ?
Une famille écoute l'allocution du candidat François Mitterrand le 5 mai lors du débat d'entre deux-tours de l'élection présidentielle 1981. AFP

Il y a 40 ans, la gauche arrivait au pouvoir dans une société en pleine transformation

Comment comprendre la victoire présidentielle de 1981, en fonction d’évolutions de long et de court terme. Retour sur une société au milieu du gué, entre tradition et modernité.
Des personnes regardent les affiches officielles des candidats aux élections cantonales et municipales, le 06 mars 2008 à Strasbourg. Olivier Morin/AFP

Ce que révèlent les noms des partis politiques

Le nom de parti est porteur d’enjeux symboliques sur la scène politique. Il doit être reconnu, retenu, manipulable dans les discours et surtout évocateur.
Les membres du mouvement gilet jaune participent au 15e samedi consécutif de manifestations à Rennes, dans l'ouest de la France, le 23 février 2019. Loic Venance/AFP

Les partis politiques peuvent-ils se relever des crises ?

L’émergence de nouveaux acteurs partisans mettant la critique des partis au cœur de leur programme alimente l’idée de « déclin des partis ».
Manifestation à Rennes en 2016, contre le recours à l'article 49.3 par le gouvernement dans un contexte social tendu sur la loi travail. DAMIEN MEYER / AFP

L’union de la gauche a-t-elle un avenir ?

Si la gravité de la crise à gauche est indéniable, la replacer dans une perspective historique évite de céder à la thèse trop simple de la « mort » du socialisme politique en France.
Le secrétaire général de EELV Julien Bayou a récemment déclaré sa candidature à la présidence de la région Ile-de-France. Le parti écologiste ne compte pas s'arrêter là. Pantin le 22 août. ALAIN JOCARD / AFP

L’Écologie aux portes du pouvoir ?

La candidature de Julien Bayou à la région Île-de-France souligne l’ambition d'EELV et son espoir de réaliser une union solide avec la gauche. Mais de nombreux points restent dans l’ombre.
Des personnes marchent devant un panneau portant une inscription «abstention» à Paris. Les municipales 2020 détiennent le taux record d'abstention. Joël Saget/AFP

Municipales : comment expliquer cette vague abstentionniste ?

L'abstention record de ces municipales s'explique avant tout par la crainte de l'épidémie.
Le second tour des élections municipales dimanche a lieu dans un climat particulier, les électeurs étant principalement concernés par le déconfinement. Damien Meyer / AFP

Des élections municipales en trompe-l’œil pour un nouvel ordre politique ?

Dans un contexte marqué par les incertitudes sur l’avenir, le second tour des municipales apparaît dévitalisé mais pourrait néanmoins engendrer une recomposition du paysage politique.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus