Articles sur pollution de l’air

Affichage de 1 à 20 de 88 articles

Une telle limitation permettrait de réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre sur les trajets autoroutiers. RVillalon / Shutterstock

110km/h sur autoroute : l’analyse coûts/bénéfices débride le débat démocratique

Cette mesure, dont le coût économique est évalué à plus de 500 millions d’euros tous les ans, pose avant tout la question de savoir si nous sommes prêts à payer pour réduire nos émissions de CO₂.
Depuis le 11 mai, le covoiturage est officiellement autorisé dans des conditions sanitaires strictes. Shutterstock

Le covoiturage peut-il se remettre du confinement ?

La crise remodèlera à plus long terme nos choix en matière de transport. Les plates-formes de covoiturage, malgré leur fragilité, pourraient en sortir renforcées.
Des avions de la compagnie KLM à l'aéroport d'Amsterdam, 23 avril 2020. ingehogenbijl/Shutterstock

Encombrement d’avions et aides d’État : que reste-t-il des interdits européens ?

La crise actuelle cloue les avions au sol. Les États et les institutions de l’UE se portent donc au secours des compagnies aériennes européennes, mais ces aides s’accompagnent de nombreuses questions.
La mise en place d’une compensation carbone dans le secteur agricole devra tenir compte des conditions auxquels une telle mesure sera perçue comme acceptable. Thierry Zoccolan / AFP

Faut-il demander aux agriculteurs de compenser leurs émissions de gaz à effet de serre ?

Pour encourager l’agriculture à transformer ses pratiques, la compensation carbone pourrait être un outil efficace, à certaines conditions.
La pandémie du Covid-19 est à l'origine d'une chute historique du trafic aérien. Jeff Swensen / Getty Images via AFP

Aéronautique : le Covid-19 signe-t-il la fin des privilèges ?

Le rôle du trafic aérien dans l’essor de la pandémie actuelle pourrait remettre en cause son statut particulier dans un contexte plus large de lutte contre le dérèglement climatique.
En 2014 à Grenoble, une des agglomérations françaises régulièrement touchées par des pics de pollution. Jean-Pierre Clatot/AFP

Pollution de l’air : quand respirer devient dangereux

En France, on estime que 48 000 décès par an sont imputables à la pollution de l’air par des particules.
Des manifestants rassemblés sur les bords de Seine pour réclamer la piétonnisation définitive des voies sur berges, le 10 mars 2019 à Paris. Stéphane de Sakutin / AFP

Les Français de plus en plus préoccupés par la qualité de l’air

L’environnement tient une place importante dans les préoccupations des Français, et la dégradation de la qualité de l’air les inquiète particulièrement.
C'est en Angleterre que se généralise au XVIIIᵉ siècle l'utilisation du charbon : commence alors un peu partout en Europe puis dans le monde une exploitation industrielle de ses mines. Ministry of Information/Wikimedia

Le XIXᵉ siècle, premier moment de l’ère des pollutions

Si la pollution est devenue un enjeu conscient il y a quelques décennies seulement, ses conséquences sur les villes étaient déjà perçues pendant la révolution industrielle.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus