Articles sur Renault

Ensemble des articles

Début juin, le groupe Fiat-Chrysler a retiré son offre de fusion avec Renault. AlexeyVeselykh / Shutterstock

Podcast : Renault-Nissan-Fiat, les liaisons dangereuses

C'est dans la boîte N.13 : Renault-Nissan-Fiat. CC BY26,5 Mo (download)
Ce dernier numéro de la saison du podcast « C’est dans la boîte ! » revient sur le mariage avorté avec Fiat et les tensions entre le constructeur français avec son allié japonais.
La frontière entre une « bonne » communication et une communication abusive est toujours relativement ténue… Fizkes/Shutterstock

« C’est du sérieux ! » : comment l’autorité s’exerce dans les conversations managériales

Une analyse des entretiens menés par les dirigeants de Renault au moment de l’affaire des faux espions, en 2011, met en lumière les techniques discursives pour, entre autres, imposer l’autorité.
Pierre Alanche, « La gouvernance d entreprise : suffisance et insuffisance », dans l'émission “Fenêtres Ouvertes sur la Gestion ».

Vidéo : La gouvernance d’entreprise entre suffisance et insuffisance – le cas Renault-Nissan

De quelles suffisances et insuffisances, en matière de gouvernance d’entreprise, la chute de Carlos Ghosn est-elle le symptôme ? Entretien avec Pierre Alanche, ancien administrateur salarié.
Les administrateurs indépendants ont été accusés de ne pas avoir « fait leur boulot » face à un PDG tout-puissant. Kazuhiro NOGI / AFP

Carlos Ghosn ou les limites de la latitude managériale

La chute du PDG de Renault révèle les lacunes du système de gouvernance des grands ensembles industriels qui lui ont permis d’accéder à une forme de toute-puissance.
La richesse personnelle du dirigeant déchu est estimée à 130 millions d'euros. Un montant très faible par rapport aux plus grosses fortunes françaises. Toshifumi KITAMURA / AFP

Débat : dans la tête de Carlos Ghosn, le manager qui se voulait faire aussi gros que les grands capitalistes

Le PDG jalousait-il les plus grosses fortunes de la planète ? Cette hypothèse permettrait d’expliquer ses présumés comportements déviants qui ont précipité sa chute.
Le conseil d’administration de Nissan a révoqué Carlos Ghosn de son poste de président, jeudi 22 novembre. Frédéric Legrand - COMEO / Shutterstock

Chute de Carlos Ghosn : les raisons de la colère

Malgré ses succès, le dirigeant de Renault était contesté pour ses méthodes. Son arrestation, le 19 novembre au Japon, relance le débat sur le système de gouvernance des entreprises françaises.
Dans les minutes qui ont suivi l’annonce de l'arrestation du dirigeant, le cours de l’action Renault à la bourse de Paris s’écroulait. Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock

Affaire Carlos Ghosn : quand les marchés sanctionnent la toute-puissance du dirigeant

Comment expliquer la dégringolade de l’action Renault après l’arrestation de son PDG alors que, généralement, les marchés se soucient peu du sort des dirigeants ? Éléments de réponse.
L'État actionnaire gène-t-il Renault dans ses manoeuvres ? John Lloyd/Flickr

Quelle gouvernance pour Renault avec l’État actionnaire ?

Alors que Renault vient d’annoncer un bénéfice net 2015 en hausse de 41 %, retour sur ses relations avec l’État actionnaire : spécificité française dans l’évolution du capitalisme mondial.

Les contributeurs les plus fréquents

Plus