Menu Close

Artikel-artikel mengenai femmes

Menampilkan 41 - 60 dari 431 artikel

Portrait de deux jeunes femmes mapuche devant leur métier à tisser utilisant un ngürewe, tendeur textile en os de baleine. D’après la taille de la structure du tissage et le détail des fils, elles sont probablement en train de confectionner un chañuntuku, petit tapis. Claude Joseph, circa 1927. Dans “Los tejidos araucanos”, 1928, Revista Chilena, XII (103-104), p. 1251-1280, Museo Histórico Nacional de Chile, archive S-001321.

Une exposition de photographies en réalité augmentée pour mettre en lumière le matrimoine amérindien

L’exposition de photographies en réalité augmentée, « Pilquen. L’héritage des femmes mapuche » propose de découvrir l’art des tisserandes mapuche, gardiennes d’un savoir-faire ancestral.
Depuis trois décennies, les entreprises ont eu le temps de réviser leur employé idéal. Hélas, elles ne l'ont pas fait. L'homme demeure toujours le premier choix. Shutterstock

L’employé idéal est-il – encore – masculin ?

Malgré une plus grande reconnaissance du problème par les entreprises, les biais inconscients lors de l’embauche favorisent encore et toujours les hommes.
Des citoyens afghans lors d'un rassemblement organisé à Kaboul en mars 2021 pour soutenir les pourparlers de paix entre les talibans et le gouvernement. Haroon Sabawoon/Anadolu Agency via Getty Images

Les talibans « n’ont pas changé » d’après les femmes assujetties à leur régime extrémiste

Le retour des talibans au pouvoir en Afghanistan est terrible pour les femmes de ce pays, dont les droits avaient fait des progrès considérables ces 20 dernières années.
Les athlètes françaises gagnent moins de médailles que leurs homologues masculins. Matt Lee / Unsplash

Pourquoi les athlètes françaises remportent-elles moins de médailles que les hommes ?

Les statistiques sont formelles : lors des grandes compétitions internationales, les athlètes françaises font moins bien que leurs homologues masculins. Une enquête tente d’expliquer ces différences.
Bien que le déclin de la fertilité avec l'âge touche les hommes comme les femmes, ces dernières se voient davantage adresser des injonctions à avoir un enfant avant qu'il ne soit « trop tard ». Ina Fassbender/AFP - Installation « Zeitfeld » par Klaus Rinke

Le déclin de la fertilité : une charge inégalement partagée entre hommes et femmes

Le seuil des « 35 ans », comme âge à partir duquel la fertilité chute, associe les femmes à des impératifs corporels et participe à une injonction plus forte à la maternité qu’à la paternité.
Dans les rues de la capitale, La Paz, début mai, une manifestante demande un accès gratuit à Internet pour aider à faire l’école à la maison, une tâche qui incombe souvent aux femmes. Aizar Raldes / AFP

Covid-19 : en Bolivie, la crise sanitaire aggrave les inégalités hommes-femmes

Emplois plus vulnérables, charge domestique accrue… La pandémie pourrait plonger dans la pauvreté jusqu’à 43 % des ménages dirigés par des femmes, selon une étude.
À qualifications égales, les femmes postulent moins que les hommes dans les secteurs de la finance ou du conseil, pensant que leur candidature a moins de chances d’être retenue.

Pourquoi si peu de femmes occupent-elles les postes les plus lucratifs ?

Une étude montre qu’elles pensent, à tort, ne pas pouvoir obtenir certains postes. Cela a trait à toute une culture d’entreprise qui rend peu satisfaisant l’argument de l’absence de candidates.
Dans un pays où la disponibilité et la répartition des ressources en eau sont des problèmes récurrents, les femmes chargées de la gestion de cette ressource peuvent être soulagées par la mise en place d’infrastructures collectives. Ici, deux femmes des peuples autochtones boliviens lavent leurs vêtements à un lavoir municipal utilisant de l’eau de pluie, à La Paz, le 12 septembre 2019. Aizar Raldes/AFP

Pour les femmes boliviennes, l’eau est source de vie… et d’inégalités persistantes

À El Alto, près de La Paz, la gestion de l’eau dans les foyers révèle des inégalités de genre persistantes. Même quand on dispose enfin de l’eau au robinet, comme le montre le cas d’Eva Condori.
Expérimentale jusqu'en 2012, la congélation des ovocytes est aujourd'hui une technique maîtrisée et relativement répandue dans de nombreux pays, comme ici, au KL Fertility Centre de Kuala Lumpur, en Malaisie, lors d'une démonstration du processus pour la presse, en mai 2021. De nombreuses Singapouriennes se rendent dans ce centre médical pour congeler leurs gamètes afin de retarder leur choix de maternité, dans un pays où la carrière revêt une importance de premier plan pour le statut social des individus. Sam Reeves/AFP

Toutes les femmes qui congèlent leurs ovocytes ne veulent pas forcément d’enfant

L’adoption du projet de loi bioéthique ouvre depuis le 29 juin la congélation des ovocytes à toutes les femmes. Une pratique qui ne s’inscrit pas toujours dans un projet de maternité.
D’après l’Insee, 68 % des écarts de salaire entre hommes et femmes découlent du fait qu’ils n’occupent pas les mêmes postes, ce qui a directement trait à la filière choisie.

L’orientation universitaire, l’autre vecteur des inégalités salariales femmes-hommes

Des données ministérielles montrent que certaines spécialités choisies au niveau master présentent des taux de féminisation élevés mais aussi des niveaux de rémunération faibles une fois en emploi.
Paroles mélodisées lors de la fête des tombeaux, cimetière yézidi de Feriq Arménie, 2007. © Estelle Amy de la Bretèque

« Secrets de Terrain » : Estelle et les cœurs brûlants

Dans cet épisode de « Secrets de Terrain », Estelle Amy de la Bretèque raconte comment, en Arménie, elle découvre les lamentations et le monde intime des femmes yézidies.
Les évolutions en termes de composition de la gouvernance interviennent dans un contexte de prise de conscience de l’importance du capital humain.

Les femmes avec une expérience RH de plus en plus nombreuses dans les conseils d’administration

Selon le dernier baromètre de BSB, les objectifs de parité de la loi Copé-Zimmermann ont entraîné une diversité des profils dans la gouvernance des grandes entreprises françaises.
Au cours de leur périple, les backpackeuses augmentent leur confiance en soi et acquièrent plus d’indépendance.

Les communautés en ligne accélèrent l’essor du voyage en solitaire chez les femmes

Les réseaux affinitaires sur le « backpacking » favorisent l’« empowerment » des voyageuses qui sont de plus en plus nombreuses à se lancer seules sur les routes.

Kontributor teratas

Lebih banyak