Menu Close

American Graduate School in Paris (AGS)

The American Graduate School in Paris (AGS) offers US higher education programs, taught in English, to students from around the world. AGS specializes in international relations, diplomacy, and related areas, leading to a broad range of careers in international affairs, from government to intergovernmental organizations, to NGOs and the private sector. AGS concentrates all of the qualities of a top rate education in an intimate learning environment.

Links

Displaying all articles

Brice Oligui Nguema (à gauche) reçoit le rapport du dialogue national des mains de l'archevêque de Libreville, Jean Patrick. Wilfried Mbinah/AFP via Getty Images

Le dialogue post-coup d'État a tracé la voie vers la démocratie au Gabon : les militaires doivent maintenant agir

Le chef militaire du Gabon risque de devenir le troisième dirigeant autocratique du pays s'il ne parvient pas à générer une croissance économique et à ramener le pays sur la voie de la démocratie.
Un gendarme sénégalais en alerte à proximité de pneus en feu lors d'une manifestation à Dakar, le 29 mai 2023. Photo: John Wessels/AFP via Getty images

Macky Sall remet en cause les fondements démocratiques du Sénégal

Le Sénégal est considéré comme la démocratie la plus stable d'Afrique de l'Ouest, car il n'a jamais connu de coup d'État. Mais tous ses anciens présidents ont tenté de prolonger leur mandat.
A Senegalese gendarme stands near burning tyres during a protest in Dakar on 29 May 2023. John Wessels/AFP via Getty images

Macky Sall throws Senegal’s democratic credentials into doubt

Senegal is considered west Africa’s most stable democracy because it has never suffered a coup d'etat. But all its former presidents have attempted to extend their tenure of office.
Ali Bongo Ondimba (en casquette) et son épouse, Sylvia (en chemise bleue), lors d'un meeting de campagne le 19 août 2023. Malkolm M./Afrikimages Agency/Universal Images Group via Getty Images

Le coup d'État au Gabon a été préparé pendant des années : 3 facteurs clés qui ont mis fin à la dynastie Bongo

La maladie d'Ali Bongo, l'effet de contagion d'autres coups d'État réussis récemment et les luttes de pouvoir au sein du palais sont des facteurs responsables du récent coup d'État au Gabon.
Une personne manifeste, le 7 août 2009 à Paris, pour demander au candidat à la présidence Ali Ben Bongo de démissionner de son poste de ministre de la défense. PIERRE VERDY/AFP via Getty Images

Gabon : comment les 56 ans de règne de la famille Bongo ont nui au pays et divisé l'opposition

Le Parti démocratique gabonais détient le palais présidentiel, la majorité à l'Assemblée nationale et au Sénat). Il contrôle également les tribunaux et les administrations municipales.

Authors

More Authors