Collège des Bernardins

Dans une société qui évolue plus vite que notre capacité à en percevoir les enjeux, le Collège des Bernardins est un espace de liberté qui invite à croiser les regards pour cheminer dans la compréhension du monde et bâtir un avenir respectueux de l’homme et de la culture à la lumière de la foi et de la raison.

Carrefour entre l’Église et la société contemporaine, le Collège des Bernardins instaure des réflexions pluridisciplinaires où se croisent toutes les sciences de l’homme, la théologie, la philosophie, les sciences et l’art.

En permettant le dialogue entre universitaires, artistes et acteurs de la vie économique et sociale et témoins de la spiritualité chrétienne, le Collège des Bernardins explore les interrogations et les potentialités de notre époque et les transforme en message et propositions concrètes d’espérance pour l’avenir de l’Homme et de la société.

150 000 visiteurs par an de tous horizons et de tous âges, familles, étudiants, enseignants chercheurs, acteurs du monde économique, social, politique… viennent apprendre, se fortifier et débattre sur les questions contemporaines.

Tout au long de l’année, séminaires de recherche, débats, création artistique et formations se répondent.

La recherche : Six départements de recherche couvrent les diverses dimensions de l’activité humaine. Universitaires, théologiens et acteurs de terrain de tous horizons entrent en dialogue et s’attachent à apporter des réponses concrètes à des problématiques contemporaines notamment sur les thèmes de l’interreligieux, l’éducation, la bioéthique, l’écologique, l’entreprise, l’Europe. Des questions de fond sont soumises à l’éclairage conjugué de la raison, de la foi et de la sensibilité. Un sujet de recherche transversal est porté par une chaire animée par des personnalités de haut niveau.

L’art et la culture : L’art et la culture expriment le monde, ses attentes, son évolution et sa complexité. Aussi le Collège fait place aux artistes de ce temps, issus d’horizons divers, à travers les arts plastiques, les arts vivants, la musique sacrée ou profane pour montrer leurs œuvres et partager leur recherche, en s’adressant à tous, avec un programme spécifique pour le jeune public.

La formation : Le Collège des Bernardins accueille en son sein un centre de formation philosophique, biblique et théologique reconnu, l'Ecole Cathédrale.

Lire tous les articles du Collège des Bernardins en partenariat avec The Conversation France.

Links

Displaying 1 - 20 of 38 articles

Robots jouets. D J Shin/Wikimedia

Ethique du robot et de la robotisation

La généralisation des robots pose des questions éthiques de plus en plus graves. Il est urgent de réfléchir à ce que nous sommes prêts à leur déléguer.
« Vercingetorix jette ses armes aux pieds de Jules César », tableau de Lionel Royer (1852-1926). Musée Crozatier du Puy-en-Velay/Wikimedia

Le rôle de l’historien est-il de ressusciter le passé ?

Les désaccords entre les quatre grands courants de l’historiographie française trouvent des prolongements dans les positionnements des principaux candidats à la présidence de la République.
Lou Andras-Salomé, romancière, essayiste, nouvelliste et psychanalyste, qui fut aussi l'égérie de Nietsche, Rilke et Rée. Cinémaniac

Lou Andreas-Salomé ou le désir d’être tout

À l’occasion de la sortie du film de fiction qui lui est consacré, retour sur le parcours exceptionnel d’une grande figure intellectuelle, symbole d’émancipation féminine.
Rencontres d'étudiants de l'association Coexister, « le mouvement interconvictionnel des jeunes ». Étienne Boulanger/Flickr

Le dialogue entre catholiques et sunnites en France : un effort de paix

Dans une société où la croyance échappe largement au contrôle des grandes institutions religieuses, analyse de la pertinence du dialogue entre chrétiens catholiques et musulmans sunnites.
Latifa ibn Ziaren, la mère de l'une des victimes de Mohamed Merah: l'une des figures de la société civile les plus connues dans la lutte contre la radicalisation en France. Pascal Pavani/AFP

Face à la montée des fondamentalismes : pour une plus grande association entre l’État et la société civile

Dans la nouvelle stratégie de prévention de la délinquance qu’il prépare pour 2017-2023, le gouvernement gagnerait à s’appuyer sur la société civile et sur les cultes en particulier.
Dans le film de Marie-Castille Mention-Schaar, « Le Ciel attendra », les familles sont confrontées à l'embrigadement de leur enfant. AlloCiné

Face à la montée des fondamentalismes : pour une nouvelle anthropologie du droit

La radicalité est la marque d’une soif de sens à laquelle l’État n’est pas en mesure de répondre. Les propositions qui suivent seront présentées lors du colloque du 15 mars aux Bernardins.
Le centre de Pontourny, premier centre de déradicalisation ouvert en France, en septembre 2016. Guillaume Souvant / AFP

Les limites de la politique actuelle de « déradicalisation »

Sans une prise de conscience de la complexité du phénomène du néo-fondamentalisme, il est à craindre que les différents plans de « dé-radicalisation » ne reçoivent qu’une efficacité limitée.
Le petit Frankenstein. Raúl Hernández González/Flickr

Frankenstein et le transhumanisme

Transhumanisme, cerveaux-machines, intelligence artificielle… Autant de fascinations modernes qui tendent pourtant à oublier l’éthique et l’essence humaine.
Vladimir Putin has developed populism across many fields, from his own image to Russian sport and media. Kremlin Press office

Russia’s headlong rush into populism

Understanding the populism of the Putin government is more urgent than ever as Russia plays a major geopolitical role in the Middle-Eastern balance.
Un buste monumental de Lénine, en République de Bouriatie (Russie). Grosse tête/Flickr

Quels remèdes au populisme russe ?

Une nation ne peut vivre longtemps si elle ne dispose pas d’une éthique capable de tenir ensemble les intérêts par nature divergents de sa population.
Le Mausolée de Lénine, sur la place Rouge à Moscou. Manuel Menal/Flickr

La politique mémorielle du Kremlin au service du populisme

Depuis 2012, on assiste à l’avènement en Russie d’une mémoire post-moderne capable de considérer le tsar Nicolas II comme un saint et garder simultanément le mausolée de Lénine sur la Place rouge.

Research and Expert Database

Authors

More Authors