Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA)

Fondation de coopération scientifique créée en 2007 par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA) réunit quatre instituts d'études avancées :

L’institut méditerranée de recherches avancées d'Aix-Marseille, composante d’Aix-Marseille Université

Le Collegium de Lyon, composante de l’Université de Lyon

La fondation Institut d’études avancées de Nantes (IEA de Nantes)

L’association Institut d’études avancée de Paris (IEA de Paris)

Le dispositif contribue à renforcer l’attractivité de la recherche française en sciences humaines et sociales en permettant l'invitation d'environ 100 chercheurs étrangers de haut niveau par an. Si chaque IEA repose sur une ambition scientifique spécifique, tous partagent le double objectif de favoriser le dialogue entre les traditions intellectuelles et entre les disciplines scientifiques, ainsi que d'incuber des projets innovants.

Le dispositif IEA/RFIEA valorise l'expertise des chercheurs invités et les savoirs produits auprès des acteurs politiques, économiques et sociaux grâce à des interventions, séminaires et autres contributions. La fondation entretient une base de données, accessible en ligne, des 800 scientifiques internationaux invités depuis 2007 par les IEA. Elle publie bimensuellement la lettre Fellows qui propose le regard croisé de chercheurs étrangers sur l'actualité.

Le dispositif IEA/RFIEA est depuis 2012 un Laboratoire d'Excellence (programme “Investissements d'Avenir”). La fondation RFIEA coordonne depuis plusieurs années un réseau de 23 Instituts d'études avancées en Europe (NetIAS) et participe au pilotage d'un réseau mondial de 37 instituts basés dans les grandes universités internationales (UBIAS).

Le Conseil d’administration de la fondation est présidé par Didier Viviers, pro-Recteur de l’université libre de Bruxelles. Le Conseil scientifique est présidé par l'historien Mamadou Diouf, professeur à Columbia University et président du Social Science Research Council. La fondation est dirigée par Olivier Bouin.

Links

Displaying 1 - 20 of 28 articles

Une exposition d'acrobaties par des internés allemands au camp de prisonniers de guerre de Newbury Racecourse dans le Berkshire en octobre 1914. Imperial War Museum/Wikimedia

Une lueur dans les ténèbres : l’honneur au cœur de la Grande guerre

Pendant la Première Guerre mondiale, la rhétorique de la chevalerie a permis de contrer l’inhumanité du conflit de façon parfois surprenante.
A display of acrobatics by German internees at the prisoner of war camp at Newbury Racecourse in Berkshire in October 1914. Imperial War Museum/Wikimedia

A glimmer of light amidst the darkness: honour in the First World War

During First World War, the rhetoric of chivalry counteracted the inhumanity of the conflict in sometimes surprising ways.
En 2012, la marque d'eaux gazeuses Badoît décide de communiquer sur sa longévité en ajoutant la date de sa fondation, « 1778 », à son logo. DenisMArt/Shutterstock

« Depuis 1778 » : quand les marques créent de la fausse familiarité

Sans forcément en être conscient, le consommateur est exposé quotidiennement à des marques qui cherchent à produire de la proximité en communiquant sur leur date de création. Pour quels effets ?
Représentation du XXème siècle de Saladdin, victorieux, avec Guy de Lusignan après la bataille de Hattin en 1187. Said Tahsine (1904-1985 Syria)/Discover Syria

Croisades : quand l’histoire déforme la réalité et nourrit la haine

L’attention sur la violence a dominé l’intérêt moderne sur les croisades, reflétant nos propres peurs et attraits autour du 'clash de civilisation'.
Twentieth-century depiction of a victorious Saladin with Guy de Lusignan after battle of Hattin in 1187. Said Tahsine (1904-1985 Syria) -

Understanding the Crusades from an Islamic perspective

The Crusades have been stereotyped, creating a narrative that supports both Islamophobia and anti-immigrant sentiments in the West, as well as "Westophobia" and paranoia in the Muslim world.
Un jeune homme porte un t-shirt à l'effigie du président ivoirien Alassane Ouattara, durant un congrès du parti du RDR, le 5 mai à Abidjan. Sia KAMBOU / AFP

Quand les commerçants jula faisaient rayonner l’Afrique de l’Ouest

La longue histoire du monde mandingue a influencé les pratiques économiques, les transferts culturels et les circulations humaines en Afrique contemporaine.
A refugee family who was evacuated from Libya leave an UNHCR office in Niamey, on November 17, 2017, after being interviewed by protection officers of the French Office of Protection Refugees and Stateless Persons (OFPRA). Sia Kambou/AFP

How far can Europe push back its borders? The case of France in Niger

Displacing the EU’s border as far as possible from Europe: is this really a solution to mitigate the flow of migrants?
Mural in Karachi. Pakistan multiple identities cannot be reduced to religious fanaticism. Wasif Malik/Flickr

Pakistan’s quest for identity: contesting Islam

Pakistan has often been misunderstood to be exclusively built upon a national Islamic identity, ignoring the multiculturality and divisive role of Islam in the definition of its national identity.
Use of IT in courts could help make justice more efficient. But would it be fair? Shutterstock

Predicting justice: what if algorithms entered the courthouse?

Big data and algorithmic applications could transform how our legal institutions work, but the digital revolution must keep the needs of judges, attorneys and especially citizens at its heart.
Les femmes kurdes ont été à la fois actrices et enjeux du conflit contre Daech. À quel prix? (photos issues du compte flickr du mouvement de guérilla kurde). Kurdish YPG Fighters/Flickr

Quel avenir pour les femmes kurdes d’Irak et de Syrie ?

La fin du projet d’autonomie kurde emportera-t-elle avec elle l’avenir des femmes kurdes, à la fois actrices et enjeux médiatiques de la géopolitique syro-irakienne ?
Présentation d'un casque virtuel lors d'un salon en Allemagne (août 2017): à quel moment perdons-nous pied avec la réalité ? Tobias Schwarz/AFP

Rentrer dans l’image : sommes-nous tous Narcisse ?

Qu’arrivera-t-il quand on passera complètement de l’écran tactile à l’écran l’immersif ? La réalité virtuelle modifiera-t-elle d’une façon radicale notre manière d’être au monde ?
« Contre l'islamophobie et contre la guerre » lut-on sur la pancarte de cette jeune femme au Royaume-Uni, lors d'une manifestation en 2017. Pxhere

Engagement politique et social : les femmes musulmanes déjouent les clichés

Contrairement aux préjugés, les femmes de culture musulmane en France et en Grande-Bretagne s’impliquent avec force dans la vie civique et politique des pays où elles vivent.
Le développement des antirétroviraux a été l’un des plus rapides de l’histoire de la médecine. Shutterstock

Médicaments contre le VIH : trouver l’équilibre entre droits des labos et droits des patients

Les laboratoires pharmaceutiques détiennent un droit de propriété sur les médicaments qu’ils mettent au point. Ce droit peut entrer en conflit avec celui de l’accès aux traitements pour les malades.
Could a North-African migrant become the Prime minister of a European country in the 21st century? In the 19th century, a Greek slave rose to the highest ranks in Tunis. The Bey of Tunis, Muhammad Sādiq Bāšā-Bey, greets Napoleon III in Algiers, on 20 September 1860. A. de Belle Ksar Saïd Museum

Migrants: when Europeans once flocked to North African shores

When we think of migrants, we think of them crossing the Mediterranean to come to Europe. Yet 200 years ago, many did it the other way.
Un migrant nord-africain deviendra t-il un jour premier ministre d'un pays européen au XXIᵉ siècle? Au XIXᵉ un esclave grec accédait aux plus hautes fonctions à Tunis. Rencontre du bey de Tunis Muhammad Sādiq Bāšā-Bey, saluant Napoléon III à Alger, 20 septembre 1860. A. de Belle, musée de Ksar Saïd

Migrants : ces Européens qui se ruaient vers les côtes nord-africaines

Des témoignages d’esclaves du XIXᵉ révèlent comment, à l’inverse des circuits de migration actuelles, ce sont les contrées maghrébines qui attirent des individus principalement européens.
Manifestations contre des mesures jugées discriminatoires envers la minorité camerounaise anglophone le 22 septembre 2017, à Bamenda, dans le nord-ouest du pays. AFP

Pourquoi le Cameroun se déchire-t-il ?

Le conflit qui sourd au Cameroun entre le pouvoir et la minorité anglophone menace de prendre de l’ampleur si une gouvernance respectueuse de toutes les minorités ne se met pas rapidement en place.

Research and Expert Database

Authors

More Authors