Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)

Avec 7 facultés, 4 instituts, 3 écoles et 1 observatoire, l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne est présente dans tous les domaines de la connaissance depuis 1971. Les enseignants-chercheurs, les enseignants et plus de 3000 vacataires issus de partenaires publics et privés forment chaque année plus de 30 000 étudiants et actifs de tous les âges.

Acteur majeur de la diffusion de la culture académique, scientifique et technologique, l’université dispense un large éventail de formations dans plus de 300 disciplines, de la licence au doctorat. Elle offre ainsi un accompagnement personnalisé de toutes les réussites, grâce à des parcours de formation initiale, des validations d’acquis et la formation continue, ou encore par le biais de l’apprentissage. La diversification de ses partenariats économiques accroît son ancrage territorial tout en favorisant l’insertion professionnelle de ses étudiants.

Forte de son esprit pionnier, l’UPEC a aussi à cœur de dynamiser les échanges internationaux et d’accroître la mobilité des étudiants et des enseignants. Des domaines d’excellence scientifique renforcent son attractivité et la positionnent comme une communauté recherchée, au sein de la Communauté d'Universités et Établissements Université Paris-Est. En prise directe avec son environnement socio-économique et son territoire Est francilien, l’UPEC conjugue ainsi avec succès exigence académique et scientifique et ouverture à tous les publics.

Links

Displaying 81 - 100 of 113 articles

Manifestation à Nantes le 5 mars 2009 contre la réforme de l'enseignement supérieur. Manuel/Flickr

Quand l’égalitarisme en matière d’accès aux études supérieures signe la mort des universités

Tout étudiant licencié dispose désormais d’un droit à la poursuite d’études. Cette mesure, qui vise à contourner la sélection, est susceptible de dévaloriser les Masters et de nuire aux étudiants.
Cheltenham Science Festival. FameLab UK/Flickr

Science et société : des valeurs sous tension

OGM, statines, vaccins… Autant d’objets de dialogue compliqué entre science et société. Comment l’expliquer, et quels enjeux en tirer ?
Echantillons de sang prélevés pour examen auprès de patients bénéficiant d'un traitement par antiviraux contre le VIH au Malawi, en 2011, dans un programme de Médecins sans frontières. Isabelle Merny/MSF

Demain, un médicament unique pour combattre les hépatites B, C et le sida ?

Alors que le bilan des morts par hépatite B et C s'alourdit dans le monde, la découverte d'une équipe française ouvre la voie à un médicament antiviral à « large spectre ».
L’histoire de Blanche-Neige est emblématique des biais genrés auxquels les enfants sont exposés dès leur plus jeune âge. Tookapic/Pixabay

Comment l’école suédoise en découd avec Blanche-Neige

Le modèle éducatif novateur des pays scandinaves montre une version plus réaliste et plus contrastée du monde dans lequel nous vivons, en évitant les stéréotypes liés au genre.
Couloir d’hôpital. Pour exercer leur mission, les établissements psychiatriques doivent se voir garanti un personnel en nombre suffisant. Saly Bechsin/Flickr

Psychiatre condamné à Grenoble : quels moyens pour soigner en toute sécurité à l’hôpital ?

Après la condamnation avec sursis du médecin accusé de ne pas avoir correctement surveillé un de ses malades, il faut s’interroger sur les moyens des services de psychiatrie.
L'actrice Isabelle Carré incarne un personnage à la timidité maladive dans le film Les émotifs anonymes. StudioCanal

Rougir et en avoir honte : l’enfer de l’éreutophobie

La peur de rougir touche en majorité les grands timides, mais cette phobie n’épargne pas les personnalités extraverties. Il existe des moyens pour en venir à bout.
La cyber-reputation se traduit différemment pour les filles et les garçons. pro-juventute/Flickr

La fille, la photo et la mauvaise réputation

Le cyberespace est un lieu où la réputation des filles peut être gérée, ternie, mais également protégée.
D'après l'enquête menée, un tiers des adolescentes ont été confrontées à des gestes sexuels non sollicités. Nymphe qui pleure, 1906 par L. Hodebert.

Harcèlement sexuel à l’école : est-ce la faute des réseaux sociaux ?

Alors que l’ONU célèbre l’émancipation des filles, ces dernières continuent d’être confrontées à un harcèlement sexuel ordinaire dans l’espace scolaire, prolongé par la sphère numérique.
L'étude montre que 21,1 % des filles subissent des cyber-violences à caractère sexuel, contre 15,5 % des garçons. JohnnyMrNinja

Cybersexisme à l’école : quels enjeux sociaux et éducatifs ?

Les échanges numériques et sociaux entre adolescents permettent l’expression d’un sexisme dans le cyberespace : un cybersexisme très fort à l’encontre des jeunes filles.

Research and Expert Database

Authors

More Authors