Menu Close

La pédagogie Montessori est-elle efficace ? Ce que nous disent les recherches scientifiques

Des enfants regardent un globe terrestre dans une école maternelle
La pédagogie Montessori vise à offrir à l’enfant une certaine liberté d’apprentissage, dans un environnement cadré et adapté. Shutterstock

Née au début du XXe siècle, la pédagogie Montessori suscite un fort engouement depuis une vingtaine d’années en France. La multiplication de livres, jeux, écoles privées étiquetés « Montessori » témoigne de ce phénomène.

Mais, concernant l’efficacité de la pédagogie Montessori par rapport aux autres formes de pédagogie, que nous disent les recherches ?

Cette pédagogie plus que centenaire a-t-elle encore quelque chose à nous dire sur l’école d’aujourd’hui et celle de demain ?

La pédagogie Montessori : une liberté dans un environnement cadré

Fondée sur différents grands principes, la pédagogie Montessori vise à offrir à l’enfant une certaine liberté d’apprentissage, dans un environnement cadré et adapté. Celui-ci se partage en plusieurs aires de découverte dédiées à la vie pratique, à la vie sensorielle, au langage et aux mathématiques. Notons aussi que les enfants évoluent en groupes multi-âges – de 3 ans à 6 ans par exemple, puis de 6 ans à 9 ans…

Le matériel présent dans la classe permet à l’enfant d’agir en toute autonomie. Il lui permet entre autres de se corriger seul, le rôle de l’enseignant étant avant tout d’observer l’enfant pour répondre de manière optimale à ses besoins, de l’accompagner dans ses initiatives et le rediriger si nécessaire.


Read more: Pédagogie Montessori : les ressorts d’un engouement qui dure


Par ailleurs, l’environnement Montessori permet une cognition incarnée. Selon cette théorie les interactions sensori-motrices avec l’environnement favoriseraient le développement cognitif et les apprentissages des enfants. Autrement dit, on apprendrait mieux en interagissant corporellement avec l’environnement. Le matériel Montessori fait justement intervenir plusieurs sens, en particulier le toucher et la vue.

Par exemple, les lettres rugueuses invitent l’enfant à découvrir le tracé des lettres alphabétiques au travers du toucher, puis à en prononcer le son. Ce procédé favorise l’apprentissage de la lecture, en permettant à l’enfant d’associer directement le son des lettres à leur représentation graphique. Autre exemple du côté des concepts mathématiques : le matériel Montessori permet à l’enfant d’associer un nombre écrit à des unités physiquement palpables. À travers la vue et la manipulation, l’enfant peut ainsi renforcer sa compréhension des liens entre représentation spatiale et mathématique d’un nombre.

Une mère aide sa fille à découvrir les lettres en utilisant un alphabet rugueux
L’usage d’un matériel spécifique et la manipulation d’objets ont un rôle central dans la pédagogie Montessori. Shutterstock

Enfin, contrairement aux idées reçues, Montessori ne rime pas avec une liberté sans limites. Des règles de vie régissent la classe et les adultes présents posent le cadre. Ainsi, si un objectif de cette pédagogie est de s’adapter au rythme de chacun et chacune, le respect de l’autre et de son travail est éminemment requis. En cohérence avec ce principe, les élèves d’écoles Montessori ne reçoivent ni récompenses ni punitions, ce qui permettrait de soutenir la coopération des élèves, tout en favorisant la motivation intrinsèque.

Ainsi, l’ensemble des caractéristiques de la pédagogie Montessori pourraient offrir aux enfants un cadre particulièrement favorable aux apprentissages et au développement psychologique. Les études menées depuis les trente dernières années semblent aller en ce sens, suggérant que divers aspects de la pédagogie Montessori pourraient avoir des effets bénéfiques sur les capacités cognitives, les compétences sociales, la créativité, le développement moteur et les résultats scolaires des enfants.

Cependant, jusqu’alors, aucun travail de synthèse n’avait réellement permis de conclure sur les effets de la pédagogie Montessori. Une méta-analyse parue récemment dans Contemporary Educational Psychology, une revue phare dans le champ de la psychologie du développement et de l’éducation, apporte un éclairage concernant les effets de la pédagogie Montessori sur le développement psychologique et les apprentissages des enfants en école primaire.

Des effets positifs sur les compétences sociales et les résultats scolaires

Une méta-analyse est une synthèse statistique de plusieurs recherches empiriques portant sur un même objet d’étude. L’objectif est de connaître la tendance, positive ou négative, de l’ensemble des études portant sur le phénomène étudié. La méthodologie repose sur le calcul de tailles d’effets (en anglais « effect size »), qui permet de calculer le bénéfice ou le désavantage du groupe expérimental (les écoles ou les classes utilisant la pédagogie Montessori) par rapport au groupe témoin (les écoles ou les classes utilisant une autre pédagogie).

Les bases de données bibliographiques ont permis d’identifier et d’examiner scrupuleusement 109 articles publiés au cours des 30 dernières années. Ce recensement a permis de retenir 33 études expérimentales ou quasi expérimentales comparant la pédagogie Montessori à d’autres approches pédagogiques. L’ensemble de ces études ont porté sur plus de 21 000 élèves scolarisés en Amérique du Nord, en Asie et en Europe. Ces recherches ont permis de calculer 268 tailles d’effets.

Des méthodes statistiques apparues récemment (« multilevel meta-analysis ») ont permis de réaliser des analyses afin de contrôler tous les biais possibles (biais de publication, dépendances entre les tailles d’effets, etc.). On a pu ainsi calculer les tailles d’effets moyens en fonction des cinq domaines étudiés : les apprentissages scolaires, le développement cognitif, social, moteur ainsi que le domaine de la créativité.

Des élèves lèvent la main pour répondre aux questions de l’enseignante
La pédagogie Montessori aurait de bons effets sur les compétences sociales des élèves. Shutterstock

Les résultats de cette méta-analyse montrent que la pédagogie Montessori a des effets positifs et significatifs sur les compétences sociales et sur les résultats scolaires. Autrement dit, comparativement à d’autres formes de pédagogies, elle permettrait un meilleur développement de la compréhension des situations sociales, de la capacité à résoudre des problèmes sociaux ou encore de la capacité à se mettre à la place de l’autre… Différentes caractéristiques de la pédagogie Montessori favoriseraient ce développement des compétences sociales, comme la valorisation de la coopération plutôt que la compétition ou encore l’encouragement au respect mutuel et au partage.

Par ailleurs, cette pédagogie contribue également et fortement à ce que les élèves obtiennent de meilleurs résultats scolaires en mathématiques, lecture, écriture, etc. Cet apport serait lié au matériel multisensoriel et autocorrectif présent dans la classe, mais également à l’absence de punitions et récompenses, encourageant la motivation intrinsèque de l’enfant.

[Plus de 85 000 lecteurs font confiance aux newsletters de The Conversation pour mieux comprendre les grands enjeux du monde. Abonnez-vous aujourd’hui]

Les analyses des différents modérateurs n’ont pas révélé de différences selon le niveau scolaire (maternelle ou élémentaire), le type de revue dans laquelle est publiée l’étude (à comité de lecture ou non) et la zone géographique dans laquelle l’étude a été menée.

L’impact de la pédagogie Montessori sur les capacités cognitives, les compétences motrices et la créativité n’est pas significatif.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les effets de la pédagogie Montessori sur le développement et les apprentissages des enfants varient de faibles à élevés. Il serait intéressant de mener des études supplémentaires pour étayer les preuves actuelles. Les travaux futurs gagneraient à contrôler davantage de variables comme le statut socio-économique des familles, ou encore le degré d’implémentation de la pédagogie Montessori. En effet, comme l’ont montré différents travaux, il semblerait qu’une approche holistique de cette méthode soit plus efficace que son utilisation partielle.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 185,700 academics and researchers from 4,983 institutions.

Register now