Menu Close

La preuve par trois : La grande diversité des générations Z en Asie

Bien que tous très connectés, les jeunes en Asie sont loin d’adopter des comportements uniformes. Pixnio, CC BY-SA

La preuve par trois : les experts de The Conversation déclinent 3 aspects d’une question d’actualité en 3 épisodes à écouter, à la suite ou séparément ! Dans cette série, Élodie Gentina, professeur à l’IÉSEG School of Management, décrit les différentes générations Z dans trois pays d’Asie : le Japon, la Chine et l’Inde.


Au Japon, une génération Z économe

Au Japon, 40 % des jeunes vivent dans la précarité. Charly Triballeau/AFP

Les catastrophes de 2011 ont poussé la jeunesse japonaise à être plus prudente, ce qui entrave ses désirs d’émancipation de la culture traditionnelle.

Listen on Apple Podcasts Listen on Soundcloud

En Chine, une génération Z plombée par la pression

Les Z chinois consacrent en moyenne 30 heures par semaine sur les réseaux sociaux. Nicolas Asfouri/AFP

La politique de l’enfant unique et la culture traditionnelle rend les parents chinois très exigeants envers leurs enfants, qui tendent aujourd’hui à se réfugier dans le numérique.

Listen on Apple Podcasts Listen on Soundcloud

En Inde, une génération Z plus heureuse qu’ailleurs

En Inde, 72 % des jeunes se déclarent heureux. Narinder Nanu/AFP

L’éducation des jeunes Indiens leur permet de s’épanouir malgré des inégalités persistantes. Le numérique ne semble pas bousculer cette tendance.

Listen on Apple Podcasts Listen on Soundcloud


Élodie Gentina, professeur en marketing à l’IÉSEG School of Management, a coordonné la rédaction de l’ouvrage collectif « The New Generation Z in Asia : Dynamics, Differences, Digitalization » (Éditions Emerald) publié le 23 octobre 2020.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 139,500 academics and researchers from 4,243 institutions.

Register now