Menu Close

« Le pour et le contre » : Faut-il augmenter les droits d’inscription à l’université ?

L’enseignement supérieur est-il une fabrique à compétences pour le marché ou un temple du savoir ? Alain Jocard / AFP


Read more: Comment écouter les podcasts de The Conversation ?


Dans « Le pour et le contre », Julien Pillot (Inseec) dresse l’inventaire, non exhaustif, des arguments favorables et défavorables que donne la recherche académique sur une question de notre temps. Une boîte à outils qui vous aidera à vous positionner face aux grands sujets de société, à quelques semaines de l’élection présidentielle.


Jeudi 13 janvier, en clôture du congrès de la Conférence des présidents d’universités, le président de la République Emmanuel Macron s’est prononcé en faveur de l’augmentation du montant des droits d’inscription à l’université. Voilà un sujet qui peut être qualifié de serpent de mer qui rattrape chaque gouvernement ou presque depuis plus de 20 ans. Il faut dire que c’est un sujet sensible sur le plan politique, tant il touche à la fois des questions de définition du périmètre du service public et de son financement, mais aussi d’égalité des chances.

Dans ce troisième épisode de notre série Le pour et le contre, Julien Pillot, enseignant-chercheur en économie à l’Inseec Business School, détaille ce que dit la recherche de cette question. À vous de vous faire votre opinion.

À écouter aussi
Episode #1 - Faut-il continuer à organiser des méga-événements sportifs ?
Episode #2 - Faut-il mener une politique de « ruissellement » des richesses ?

Références citées dans le podcast


Crédits, conception, Julien Pillot et Thibault Lieurade. Réalisation, Romain Pollet. Chargé de production, Rayane Meguenni.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 187,000 academics and researchers from 4,998 institutions.

Register now