Menu Close

« Les mots de la science » : M comme modélisation

Avec le suivi du “R0”, la modélisation de la pandémie s'invite sur tous les plateaux télévisés. LCI

Anthropocène, intersectionnalité, décroissance, modélisation… Ce jargon vous dit quelque chose, bien sûr. Mais parfois, nous utilisons ces mots sans bien savoir ce qu’ils veulent dire ! Dans les Mots de la science, on revient donc sur l’histoire et le sens de ces mots clés avec des chercheuses et chercheurs capables de nous éclairer.

L’épisode du jour est dédié à la modélisation. Cette notion scientifique a fait une entrée fracassante dans le débat public depuis le début de la crise sanitaire, puisque les modèles et modélisateurs sont devenus en quelques sortes nos « guides » dans ce tunnel, en nous expliquant à l’aide d’équations, de chiffres et d’indicateurs la trajectoire de la pandémie.

Mais ce mot n’a pas attendu la Covid-19 pour exister ! C’est tout l’enjeu de cet épisode : comprendre comment la modélisation et les modèles, permettant de représenter le réel dans des équations, sont au cœur de la démarche scientifique depuis des décennies. Nous allons revenir sur leur histoire, leur sens, le métier de modélisateur, et sur le lien ténu entre ces pratiques scientifiques et la prise de décision politique.

Pour nous en parler, nous recevons Catherine Bourgain, directrice de recherche à l’Inserm, directrice du laboratoire Cermes3. D’abord spécialiste de génétique épidémiologique, elle s’est progressivement intéressée à l’épistémologie et aux pratiques de la recherche, jusqu’à étudier dernièrement la fabrique des modèles et de la modélisation en sciences.

Bonne écoute !


Conception et réalisation, Iris Deroeux.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 138,100 academics and researchers from 4,224 institutions.

Register now