Menu Close

Articles on biodiversité

Displaying 1 - 20 of 408 articles

Des manifestants portent des masques des milliardaires Bill Gates et Jeff Bezos lors de la COP15 sur la biodiversité, le 15 décembre 2022, à Montréal. Pour la première fois dans une COP, les grandes entreprises, présentes en grand nombre, avaient leur propre agenda. La Presse canadienne/Ryan Remiorz

COP15 sur la biodiversité : les entreprises veulent - aussi - faire partie de la solution

Lors de la COP15, les entreprises ont réclamé un engagement politique fort, avec l’adoption d’un cadre ambitieux, aux objectifs mesurables. Mais leur engagement n’est pas sans soulever des questions.
Les parties à la Convention sur la diversité biologique ont adopté leur nouveau cadre mondial pour la biodiversité post-2020 le 19 décembre 2022. La Presse canadienne/Paul Chiasson

La COP15 a été un succès. Mais les cibles ambitieuses de protection de la biodiversité seront-elles atteintes ?

La COP15 peut être considérée comme un succès avec l’adoption d’un cadre qui vise notamment à protéger au moins 30 % des zones terrestres, côtières et marines d’ici 2030.
Section transversale d’une racine courte de Pin colonisée par le champignon ectomycorhizien Cenococcum geophilum observée au microscope confocal. ©Maira de Freitas Pereira, INRAE

Images de science : arbres et champignons, de vieux alliés

Découvrez l’« ectomycorhize », cet organe chimérique alliant cellules végétales et filaments de champignons.
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, prononce un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence de l'ONU sur la biodiversité, la COP15, à Montréal, le 6 décembre 2022. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

COP sur le climat, COP sur la biodiversité : voici pourquoi il faut une approche intégrée

Réflexion sur la pertinence de fusionner les agendas sur le climat et sur la biodiversité afin d’éviter un système à deux vitesses dans une ère post-pandémique.
Analyser l’ADN environnemental facilite l’obtention d’une image de la biodiversité dans les régions très riches en espèces telles que la Guyane. ottmaasikas / Shutterstock

Biodiversité, maladies émergentes, épidémies… Révéler l’invisible grâce à l’ADN présent dans l’environnement

Avec les progrès des analyses ADN et la baisse de leurs coûts, de nouvelles possibilités ont émergé. On sait par exemple désormais pister les êtres vivants grâce à l’ADN qu’ils laissent échapper.
Usages de la biodiversité végétale par les populations du Vanuatu sur l'île d’Ambae (2011). Stéphanie Carrière / IRD

Biodiversité : qu’attendre de la COP15 où va se décider la protection des espaces naturels pour les dix ans à venir ?

Réunis à Montréal jusqu’au 18 décembre 2022, scientifiques et responsables politiques doivent se mettre d’accord sur le nouveau cadre mondial de protection de la biodiversité terrestre et marine.
Replanter des arbres, comme ici à Java en Indonésie le 28 février 2021, est une action de compensation écologique souvent mise en avant. Mais les aménageurs pourraient aussi mener volontairement des actions favorables à la biodiversité sans que cela ne soit pour compenser des destructions par ailleurs… et être rétribués pour ça. Shutterstock

« Crédits biodiversité » d’Emmanuel Macron : de quoi parle-t-on ?

Le point sur les mécanismes financiers existants pour protéger la biodiversité, et sur l’ambiguïté du concept de « crédits biodiversité » évoqué par Emmanuel Macron à Charm El-Cheikh.
Quatre cerfs du père David (Elaphurus davidianus), également connus sous le nom de milus, dans une zone humide près de la réserve naturelle nationale de Dafeng dans la province de Jiangsu, en Chine. He Jinghua/VCG via Getty Images

COP15 : quel rôle pour la Chine, qui préside l’événement, dans la préservation de la nature ?

La Chine possède de riches ressources naturelles et cherche à jouer un rôle de premier plan dans la conservation mondiale. Mais ses objectifs économiques passent souvent avant la protection de la nature.
À Madagascar, un fonds fiduciaire de conservation soutenu par l’Agence française de développement apporte son soutien financier au Parc national de l’Isalo, domaine notamment des lémuriens. Grid Arendal / Flickr

COP15 : comment financer un accord ambitieux pour protéger la biodiversité ?

Les Fonds fiduciaires de conservation, qui ont fait leurs preuves à l’échelle locale, semblent pertinents pour diversifier le dispositif global de financement de l’accord post 2030.
Les amanites tue-mouche tissent des liens à travers les écosystèmes forestiers, mais aussi entre les humains et les esprits. Francis Martin

Les amanites, ces champignons tisseurs de liens

Les amanites tue-mouche poussent bien cet automne. Utilisée depuis la Grèce antique comme substance hallucinogène, elle surprend aujourd’hui par les liens qu’elle tisse avec les arbres.
Le 27 décembre 1999, des bénévoles nettoient une plage de l'Ile de Noirmoutier souillée par de nombreuses nappes de pétrole, échappées du pétrolier Erika, qui a fait naufrage, le 12 décembre, au large des côtes bretonnes. EMMANUEL PAIN/AFP

Du naufrage de l’Erika à l’Affaire du siècle : cinq combats citoyens marquants pour l’environnement

Ou comment utiliser le droit pour assurer la protection de la planète.
Les mers et les océans sont un bien commun qu'il faut protéger. Expertvector/Shutterstock

Tilio : « À qui appartient la mer ? »

Si la masse d’eau que constituent les mers et les océans n’appartient à personne, les fonds marins peuvent être la propriété des états côtiers.
Coupe transversale d’une jeune tige de quelques millimètres d’érable sycomore, observée sous microscopie à épifluorescence. Photo prise par Romain Le Bars à la plateforme imagerie-Gif.

Images de science : de la chlorophylle là où on ne l’attend pas

La photosynthèse existe aussi dans les tiges, ou pourquoi il ne faut pas négliger l’« apparemment négligeable ».
Vue de la réserve de biosphère du Dja, la plus grande aire protégée du Cameroun, en Afrique centrale. Antoine Penda / Wikipedia

Podcast « Défis globaux… solutions locales » : Plus d’aires protégées, pour quoi, pour qui ?

Rencontre avec Charles Doumenge et Laurence Boutinot, chercheur·e·s au Cirad, pour évoquer les effets du développement des zones protégées dans le monde et plus particulièrement en Afrique centrale.

Top contributors

More