Menu Close

Articles on bioéthique

Displaying 1 - 20 of 53 articles

Le 15 octobre 2019, 545 parlementaires avaient pris part au vote du projet de loi relative à la bioéthique. En deuxième lecture, seule une centaine de députés se sont mobilisés. Christophe Archambault / AFP

Loi relative à la bioéthique : quand bioéthique rime avec biopolitique

La révision du projet de loi de bioéthique actuellement en cours ne reçoit pas l’attention qu’elle mérite. Ce problème n’est pas uniquement du à la crise provoquée par l’épidémie de Covid-19.
Le texte de loi de bioéthique actuellement en cours de révision va bien au-delà de la seule PMA, qui en est souvent le point le plus médiatisé. Elena Έλενα Kontogianni Κοντογιάννη

Loi relative à la bioéthique : entre avancées, renoncements et désillusions, ce qu’il faut retenir

Le projet de texte de loi relative à la bioéthique poursuit sa navette parlementaire, dans le cadre de sa troisième révision. Retour sur les évolutions adoptées en seconde lecture par les députés.
Les prestations proposées par les médias sociaux et autres entreprises technologiques constituent malgré tout un frein au processus de deuil. Ure / Shutterstock

Hologramme, IA, réalité virtuelle : les morts n’ont jamais été autant présents parmi nous

Les nouvelles technologies permettent de gérer l’identité digitale post mortem des défunts en allant parfois jusqu’à les rendre virtuellement immortels.
Les bioéthiciens jouent un rôle indispensable dans la crise actuelle : ils doivent diminuer le fardeau des cliniciens lors des prises de décisions souvent difficiles et inédites. shutterstock

Covid-19 : comment la bioéthique peut aider à faire face à des choix déchirants

Les bioéthiciens sont des experts en éthique appliquée qui peuvent appuyer la prise de décisions difficiles dans le réseau de la santé.
Un malade est transporté lors d'un arrêt du TGV médicalisé de Strasbourg, à Angers, le 26 mars 2020. Des innovations qui pourraient éviter des choix difficiles en matière d'éthique. JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Être toujours du côté des « opprimé·e·s » : relire le philosophe Paulo Freire en temps de crise éthique

En affirmant qu’il peut y avoir des critères de triage « justes » en soi, on risque d’affaiblir l’idée d’égale dignité des personnes.
Sylvie (à g.) et Dominique (à dr.) Mennesson, leur fille Fiorella et leur avocat Patrice Spinosi (au centre) lors d'une conférence de presse à Paris le 5 octobre 2018, jour où la Cour de cassation a demandé son avis à la Cour européenne des droits de l'Homme. Christophe Archambault / AFP

Quel avenir pour les enfants nés par GPA ?

La France interdit la GPA mais de nombreux Français y recourent à l’étranger. Jusque fin 2019, l’état civil de leurs enfants était incomplet. La jurisprudence a changé, mais pas la loi. Où en est-on ?
Cellules souches embryonnaires en culture (visibles au centre) - (NIH code: WA09) Ryddragyn/ English Wikipedia

Embryons et cellules souches : le travail de funambule du législateur

La recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires est un sujet phare du projet de loi adopté par les députés en octobre 2019 et faisant suite aux états généraux de la bioéthique.
Manifestation organisée à l'initiative de ‘La Manif pour tous’ en 2016 à Paris contre la ‘théorie du genre’. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Les Français catholiques se reconnaissent-ils dans la marche du 6 octobre ?

Les catholiques estiment qu’indépendamment de leurs motivations ou de leurs arguments, c’est ce qu’ils sont qui risque d’être critiqué et dévalué à l’occasion de la manifestation du 6 octobre.
En France, les couples ont recours à la GPA plutôt via des filières nord-américaines, russes et ukrainiennes, au Royaume-Uni, l'Inde a longtemps été une destination privilégiée. Shutterstock

GPA : une législation mondiale est nécessaire

En matière de gestation pour autrui, si l’amélioration des lois nationales est bienvenue, une réponse internationale collective serait préférable pour éviter la marchandisation du corps des femmes.
Katharina et Adeline posent en juillet 2019 à Toulouse avec leur enfant de six mois, né d'une PMA au Danemark. Certains craignent que l'assouplissement de la PMA modifient les règles quant à la GPA. ERIC CABANIS / AFP

Les débats sur la PMA relancent celui sur la GPA et ses enjeux juridiques

Au-delà des discussions politiques entre les opposants et les partisans de la GPA, la majorité de ces débats ignore souvent l’importance de ses enjeux économiques et leur encadrement par le droit.
L’embryon humain est certes une personne potentielle, mais ce n’est pas une personne. Pierre Jouannet - DR

L’embryon humain est-il une personne ?

Embryons et fœtus ne sont pas des personnes pour le droit français, c’est la naissance qui détermine la possession de ce statut. Pourquoi en est-il ainsi ?

Top contributors

More