Menu Close

Articles on Palestiniens

Displaying all articles

Joe Biden, alors vice-président, est accueilli à Riyad le 27 octobre 2011 par le ministre saoudien des Affaires étrangères de l'époque. AFP

Quelle politique pour l’administration Biden au Moyen-Orient ?

Quelle politique Joe Biden conduira-t-il à l’égard des pays du Proche et du Moyen-Orient ? Ce tour d’horizon montre qu’il ne fera pas systématiquement l’inverse de son prédécesseur.
Manifestation sur la place Rabin de Tel-Aviv le 6 juin 2020 pour dénoncer le projet d'annexion par Israël de certaines parties de la Cisjordanie occupée voulu par le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, ici désigné par la formule « Crime Minister » au lieu de « Prime Minister ». Jack Guez/AFP

À qui l’annexion de la Cisjordanie par Israël profiterait-elle ?

Illégale au regard du droit international, l’annexion d’une partie de la Cisjordanie annoncée par Israël pourrait, paradoxalement, profiter dans une certaine mesure aux Palestiniens.
Affiche électorale de l'alliance politique israélienne Bleu et Blanc représentant, à gauche, son chef, le général d'armée à la retraite Benny Gantz, et à droite le premier ministre Benyamin Netanyahou. Jack Guez/AFP

Israël : vers un roulement au pouvoir

Après trois législatives en moins d’un an, Israël semblait s’acheminer vers un quatrième scrutin anticipé, mais Benyamin Nétanyahou et son rival Benny Gantz ont fini par trouver une solution.
Une petite fille arabe israélienne glisse dans l'urne le bulletin de sa mère lors des élections législatives israéliennes du 2 mars 2020 dans la ville bédouine de Rahat (sud d'Israël). Hazem Bader/AFP

Les Arabes israéliens, véritables gagnants des élections en Israël

Les élections législatives qui viennent de se tenir en Israël ont vu un succès historique pour les partis arabes, réunis pour la première fois au sein d’une liste unique.
Le mur de séparation entre une colonie israélienne et le village palestinien de Bilin, 16 juin 2015. Edward Crawford/Shutterstock

Israël/Palestine : le combat de Michael Sfard pour les droits humains

Avocat israélien spécialisé dans la défense des droits humains, Michael Sfard vient de publier un livre essentiel pour bien saisir l’état actuel de la relation israélo-palestinienne.
Des Palestiniens regardent la conférence de presse télévisée du président américain Donald Trump et du premier ministre israélien Benjamin Netanyahu le 28 janvier 2020, au camp de réfugiés de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza. Sais Khatib/AFP

Conflit israélo-palestinien : le cavalier seul de Donald Trump

Le plan de règlement du conflit israélo-palestinien proposé par Donald Trump ne tient aucun compte du droit international et s’aligne totalement sur les positions du gouvernement Nétanyahou.
Foxtrot, de Samuel Maoz (2017), illustre le désemparement des troupes israéliennes devenues ‘troupes de sécurité’ vivant dans des huis clos angoissants. Sophie Dulac Productions

De « Fauda » à « Foxtrot », l’obsession ultra-sécuritaire d’Israël portée à l’écran

Deux œuvres cinématographiques participent à la redéfinition de la représentation des forces armées en Israël, et à la mise en lumière des paradoxes politiques du pays.
A Marseille, le 28 mars 2018, lors d'une « marche blanche » en mémoire de Mireille Knoll. Anne-Christine Poujoulat/AFP

En France, une seule République et des communautés au pluriel

En disant leur solidarité, les politiques et les médias n’ont cessé d’invoquer l’émotion de « la » communauté juive. L’expression n’est pas seulement impropre, elle est lourde d’effets délétères.
Manifestation anti-Trump à Jérusalem-Est, le 11 décembre. Ahmad Gharabli/AFP

Donald Trump invente le G1

Avec la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, Donald Trump persiste dans les décisions polémiques, en dépit des réticences d’une partie de son administration.
Moshe Dayan et Yitzhak Rabin au centre, dans la vieille ville de Jérusalem, le 7 juin 1967. Ilan Bruner/Flickr

Juin 1967, la guerre la plus longue

La victoire-éclair de 1967 a suscité une puissante volonté de revanche de la part des perdants et des dominés, transformant la guerre des Six Jours en une guerre de 50 ans.
Un policier israélien face à des manifestants palestiniens et israéliens dénonçant le mur de séparation. Musa Al Shaer / AFP

Au Proche-Orient, où on se brûle les doigts

La France souhaite relancer le processus de paix entre Israéliens et Palestiniens. Mais au-delà de cette bonne volonté, en a-t-elle encore les moyens ?
Contrôle d'identité sur un nouveau check-point à Jérusalem-Est. Ahmad GharabliAFP

Jérusalem, bombe à retardement religieuse

Jérusalem a toujours été un point de fixation du conflit israélo-palestinien. Mais aujourd’hui, les tensions y prennent un tour religieux très inquiétant, car fermé à toute forme de dialogue.

Top contributors

More