Menu Close
Mots de passe, cartes magnétiques, QR codes, données biométriques … Il existe une variété de pass qui nous accompagnent au quotidien. Fourni par l'auteur

« Objets cultes » : Le « pass »


Read more: Comment écouter les podcasts de The Conversation ?



Objets inanimés, avez-vous donc une âme ? demandait le poète. S’ils ont une âme, il s’agit bien de la nôtre. C’est ce que démontrait le sémiologue Roland Barthes dans ses Mythologies, publiées en 1957. L’intellectuel y étudiait en effet les objets et les rites populaires qui révélaient l’esprit d’une époque et les affects collectifs du pays, inventant ainsi une nouvelle manière de faire de la sociologie, accessible, impertinente et ludique. La DS, le steak-frites, les jouets en plastique… rien n’échappait à sa sagacité.

Nos modes, nos mythes, nos rites, éditions EMS (2013). Author provided

Aujourd’hui, ces objets ne sont plus les mêmes, et la globalisation à grandement changé la donne. Mais l’exercice lui, n’a pas pris une ride et c’est Pascal Lardellier, professeur de sociologie à l’université de Bourgogne, auteur entre autres de Nos modes, nos mythes, nos rites qui se penche sur nos objets cultes.

Dans notre société, pour accéder aux biens et aux services, il faut avoir les codes, au propre comme au figuré. Un QR code, un digicode, une carte magnétique, un code-barre ou un mot de passe… Nous vivons dans un monde de « bips », ces bips qui signent la validité de nos différents « pass », et par extension qui semblent qualifier notre validité sociale. Aujourd’hui, on s’intéresse donc aux barrières invisibles et à la façon dont nous passons d’un espace à un autre.

Extraits
● « Scaffold of Repeated Addition », One Man Book, 2022.


Crédits : conception et animation, Sonia Zannad ; réalisation, Romain Pollet ; chargé de production, Rayane Meguenni.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 150,300 academics and researchers from 4,446 institutions.

Register now