Menu Close
Dans tous les cas, n'oublie pas d'éternuer dans ton coude. ArtDesign Illustration/Shutterstock

Orlo : « Pourquoi j’éternue quand la lumière du soleil est trop forte ? »

Des gens très intelligents se sont posé cette question pendant des milliers d’années. Pour te dire la vérité, personne ne sait avec certitude pourquoi cela se produit. Mais c’est probablement dû au fait que les signaux envoyés depuis tes yeux ou ton nez vont dans la même partie de ton cerveau.

Le centre de l’éternuement

Ton nez te sert à sentir et à respirer. Mais parfois, des choses qui ne devraient pas être là pénètrent dans notre nez. La liste des choses qui ne devraient pas se trouver dans ton nez est très longue, je ne vais donc pas parler de tout. Mais elle comprend des choses comme les virus et les bactéries, qui sont de minuscules germes qui nous rendent parfois malades.

Lorsque tu as dans le nez quelque chose qui ne devrait pas s’y trouver, il est préférable de faire appel au « centre de l’éternuement ». C’est l’endroit de ton cerveau qui déclenche les éternuements. Il se trouve dans le tronc cérébral, qui est situé à la base du cerveau.

Il peut le faire parce qu’il contient des instructions sur la façon d’activer tes muscles respiratoires dans le bon ordre pour produire un éternuement. Ainsi, alors que l’on pourrait penser que l’éternuement est un phénomène qui se produit dans le nez, il se produit en grande partie dans le cerveau.

Activation du centre de l’éternuement

Lorsque tu as dans le nez des objets qui ne devraient pas s’y trouver, ils activent des cellules nerveuses à l’intérieur de ton nez. Ces cellules nerveuses envoient un signal au cerveau, qui est idéalement situé à l’intérieur de ta tête et pas très loin de ton nez.

Lorsque le cerveau reçoit ce signal, il le transmet au centre de l’éternuement situé à l’intérieur de ton cerveau pour lui dire « il faut vraiment éternuer maintenant ». Le centre de l’éternuement produit alors un éternuement qui pousse les objets indésirables hors de votre nez.

Le soleil

Si le nez est très important, ce n’est pas la seule partie de ton corps qui possède des cellules nerveuses qui communiquent avec le cerveau. Il y a aussi les yeux.

Imaginons tu regardes quelque chose de très lumineux, qui peut être le soleil mais pas nécessairement.Les cellules nerveuses de l’œil envoient cette information au cerveau qui demande de cligner des yeux ou de les plisser afin de gérer la lumière.

Or, pour une raison encore mal connue, chez environ un quart des personnes (dont toi !), la lumière vive peut également provoquer un éternuement.

Pourquoi ?

Les scientifiques ne sont pas d’accord sur ce point, mais je vais te dire ce que je pense être l’explication la plus probable.

Certaines des cellules nerveuses de ton nez et de ton œil communiquent avec la même région du cerveau : un endroit appelé « le noyau trigéminal ». Cela signifie que les signaux provenant du nez (ceux qui provoquent habituellement un éternuement) et les signaux provenant de l’œil (ceux qui provoquent habituellement le plissement ou le clignement des yeux) arrivent dans la même partie du cerveau.

Si le nombre de signaux provenant de l’œil est très élevé (comme cela peut être le cas si tu regardes le soleil), ils peuvent finir par activer le centre de l’éternuement ainsi que les parties du cerveau qui provoquent le clignement des yeux. Cela te fait éternuer, même sans que tu aies mis quelque chose dans ton nez !


Diane Rottner, CC BY-NC-ND

Si toi aussi tu as une question, demande à tes parents d’envoyer un mail à : tcjunior@theconversation.fr. Nous trouverons un·e scientifique pour te répondre.

This article was originally published in English

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 150,700 academics and researchers from 4,452 institutions.

Register now