Menu Close

Podcast : Assister à un match de foot ou aller à l’opéra, est-ce vivre la même expérience esthétique ?

Les supporters de Marseille applaudissent pendant le match de football entre l'Olympique de Marseille et Clermont Foot 63 au Stade Vélodrome de Marseille,e 31 août 2022. Nicolas Tucat / AFP


Read more: Comment écouter les podcasts de The Conversation ?


Si l’expérience esthétique est universelle, chaque milieu social en définit cependant les formes et le format. Cette simple considération permet de réintégrer dans le même domaine les arts dits « légitimes », et des ensembles de pratiques culturelles considérées comme « illégitimes » dont pourtant, l’expérience esthétique est tout à fait similaire.

Au lieu de définir la culture en se penchant sur différents objets culturels, Fabrice Raffin nous propose de l’aborder par le prisme de l’expérience, en adoptant un point de vue sociologique.

Le moment de l’expérience esthétique culturelle a toujours une fonction sociale, définie par des règles précises : il est par exemple autorisé d’exprimer ses émotions, quand l’expérience est collective – pleurer au cinéma, crier au concert, chanter à un match de foot… Et même quand nous vivons ces expériences seuls, il s’agit encore de s’inscrire dans une communauté d’appartenance. Enfin, cette expérience émotionnelle et physique peut également être associée à la notion de plaisir – n’en déplaise à la conception philosophique héritée de Kant et Hegel.


Crédits : conception et animation, Sonia Zannad ; réalisation, production, Rayane Meguenni.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 174,400 academics and researchers from 4,802 institutions.

Register now