Podcast : Les subtilités tarifaires des places de spectacle

La preuve par trois : Les subtilités tarifaires des places de spectacle. CC BY-SA7.39 MB (download)

Le prix moyen des places à l’opéra n’est pas un indicateur très parlant, car il cache une grande disparité dans les tarifs. Le rapport peut aller de 1 à 20 entre les places les moins chères et les plus onéreuses. Une stratégie qui permet aux établissements d’art lyrique de remplir davantage les salles. En effet, cette discrimination tarifaire a pour conséquence d’attirer un nouveau public, qui n’a parfois jamais mis les pieds au théâtre.

Les amateurs, dont le consentement à payer pour une meilleure visibilité reste supérieur, subventionnent donc en quelque sorte les néophytes. À méditer lorsque vous sélectionnerez votre catégorie la prochaine fois que vous vous rendrez à une représentation !

Listen on Apple Podcasts


La preuve par 3 : les experts de The Conversation déclinent 3 aspects d’une question d’actualité en 3 épisodes à écouter, à la suite ou séparément ! Dans cette série, François Lévêque, professeur d’économie à Mines ParisTech (Université PSL) vous fait découvrir les « Operanomics », ou toutes les spécificités économiques d’un secteur de l’industrie culturelle pas comme les autres. Vous comprendrez notamment pourquoi monter une représentation coûte de plus en plus cher, puis, dans ce deuxième épisode, comment sont fixés les prix des places, et enfin en quoi la gestion du répertoire lyrique représente un véritable casse-tête pour les directeurs d’établissements.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 108,600 academics and researchers from 3,567 institutions.

Register now