Menu Close

Podcast : L’Italien qui se mit brusquement à parler avec un accent allemand

L'Italien qui se mit brusquement à parler avec un accent allemand. CC BY8.54 MB (download)

Nous sommes au début de l’année 2018, dans la ville de Chieti située dans le centre-est de l’Italie non loin de la côte Adriatique. Un jour, un homme, que nous nommerons Pietro, 68 ans, est admis aux urgences de l’hôpital Santissima Annunziata. Si Pietro est hospitalisé, c’est que depuis quelques heures, il ressent des difficultés à articuler et à prononcer des phrases.

Des tests neurologiques révèlent que l’homme souffre en effet d’une aphasie, un trouble du langage ; ainsi que d’une dysarthrie, un trouble de l’articulation.

Afin d’estimer l’origine de ces troubles apparus soudainement, les médecins procèdent à des examens d’imagerie cérébrale. Ceux-ci mettent en évidence la présence d’un infarctus cérébral. Autrement dit, Pietro est en train d’avoir un accident ischémique cérébral. Ce type d’accident vasculaire cérébral est causé par l’obstruction d’un vaisseau bloquant ainsi l’approvisionnement correct en nutriment et oxygène d’une partie du cerveau.

Pour traiter cet infarctus, pouvant entraîner de lourds dommages cérébraux, l’équipe médicale met en place un traitement médicamenteux visant à détruire le caillot obturant le vaisseau sanguin cérébral. Le traitement ayant fait son œuvre, le caillot totalement éliminé et l’ensemble du cerveau de Pietro de nouveau irrigué, de nouveaux tests sont mis en place afin d’évaluer l’état du patient.

Ces résultats montrent que tous les symptômes dont souffrait l’homme ont disparu, mais un nouveau est apparu. Pietro parle de nouveau italien, de manière totalement correcte, mais avec… un accent allemand.

En moins de 10 minutes, avec cet épisode, au travers de l’étude du cas de cet homme, découvrez plus en détail le curieux syndrome de l’accent étranger.


Un podcast en partenariat avec La tête dans le cerveau dont toutes les références scientifiques sont à retrouver sur Cerveau en Argot.

Want to write?

Write an article and join a growing community of more than 122,000 academics and researchers from 3,916 institutions.

Register now