Chercheur en science politique (Cevipof), Sciences Po – USPC

Agrégé de sciences sociales.
Docteur en science politique.
Après 16 années passées dans l’enseignement secondaire, Alain Policar a enseigné à la faculté de droit et des sciences économiques de Limoges de 1988 à 2014. Ses recherches portent sur l’histoire de la pensée sociologique (Bouglé. Justice et solidarité, Michalon, 2009) et sur la philosophie politique (La justice sociale. Les enjeux du pluralisme, Armand Colin, 2006, Le libéralisme politique et son avenir, CNRS éditions, 2012, Ronald Dworkin ou la valeur de l’égalité, CNRS éditions, 2015). Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs, dont le Dictionnaire historique et critique du racisme (PUF, 2013), en tant que membre du comité scientifique et coordinateur. Il vient de diriger Ronald Dworkin, l’empire des valeurs, Classiques Garnier, avril 2017. Il intervient régulièrement dans la presse (auteur de nombreuses tribunes, notamment dans Libération, Le Monde, L’Humanité). Il est également auteur pour Laviedesidees.fr, Nonfiction.fr, En attendant Nadeau, The Conversation et membre du comité de rédaction de Raison présente. En mai 2018, il publie Comment peut-on être cosmopolite ? (Le Bord de l’eau).

Experience

  • –present
    Chercheur en science politique (Cevipof), Sciences Po – USPC

Education

  • 2011 
    Sciences Po Paris, Thèse de science politique