Anthony Pecqueux

Sociologue au CNRS, Centre Max Weber, Université Lumière Lyon 2

Anthony Pecqueux, sociologue au CNRS, a commencé par interroger la portée morale et politique du rap français et de son écoute (thèse EHESS). Il a notamment publié Voix du rap (L’Harmattan, 2007); Le rap aux éditions Le cavalier bleu (dans la collection « Idées reçues ») en 2009; et co-dirigé Ecologie sociale de l’oreille (2009, éd. de l’EHESS, avec Olivier Roueff).
Il est actuellement co-rédacteur en chef de la revue Tracés: https://journals.openedition.org/traces/

Experience

  • –present
    Sociologue, Centre Max Weber, Université Lumière Lyon 2