Menu Close
Enseignant-chercheur. Il s'intéresse au développement et à l'application de la simulation et modélisation moléculaires pour l'étude des systèmes biologiques complexes et sous stress, ainsi qu'à la photophysique, photochimie et photobiologie, Université de Lorraine

Antonio Monari a soutenu sa thèse en chimie théorique à l'Université de Bologne sur le développement des méthodes de chimie quantique basées sur la fonction d'onde. Il a ensuite effectué des post-docs à l'Université Paul Sabatier de Toulouse travaillant sur les méthodes d'interaction de configuration en chimie quantique.

Après son recrutement à l'Université de Lorraine il s'intéresse aux développement et à l'application des méthodes multi-échelle de type dynamique moléculaire et QM/MM pour l'étude des systèmes biologiques complexes ou de matériaux moléculaires pour la conversion d'énergie solaire. Plus particulièrement il étudie les photolesions de l'ADN et leur réparation ainsi que la photophysique et photochimie dans les milieux complexes.

Antonio Monari est membre de la section 13 et de la CID 51 du Comité national de la recherche scientifique et membre du conseil d'administration de la Société Française de Photobiologie.

Experience

  • –present
    Ass. Professor. Il s'intéresse au développement et à l'application de la simulation et modélisation moléculaires pour l'étude des systèmes biologiques complexes et sous stress, ainsi qu'à la photophysique, photochime et photobiologie, Université de Lorraine

Education

  • 2007 
    Université de Bologne , Chimie Théorique