Benjamin Ferron est docteur en science politique. Ses recherches portent à titre principal sur les stratégies médiatiques des mouvements sociaux. Ces dernières visent à faire entendre les revendications des organisations militantes dans les médias publics ou commerciaux conventionnels et/ou à construire des réseaux d’information et de communication médiatiques autonomes.

Après une étude sur la presse « alternative » locale en France, Benjamin Ferron a mené une recherche comparative sur la médiatisation de deux conflits internationaux par des militants du réseau zapatiste (conflit du Chiapas, Mexique) et du réseau anti-occupation (conflit israélo-palestinien).

Il a également travaillé sur la précarité des journalistes dans la presse alternative en France, le traitement médiatique des politiques publiques dans le cadre d’une comparaison France/Italie/Espagne, les processus de construction médiatique des problèmes publics dans le domaine de la santé environnementale. Ses recherches actuelles portent sur les conditions sociales de la politisation des enjeux médiatiques dans les réseaux militants des « médias libres ».

Il anime le réseau thématique "Sociologie des médias" de l'Association Française de Sociologie.

Publications récentes :

(avec R. Crespin) « Les médias et l’air intérieur, un enjeu sans scandale ? », in Sophie Bretesché, Cyrille Harpet, Sylvie Ollitrault & Valérie Héquet (dir.), Le risque environnemental. Entre sciences physiques et sciences humaines, Paris, Presses des Mines, coll. « Développement durable », 2019.
(avec J.-B. Comby), « La subordination au pouvoir économique. Dépolarisation et verticalisation du champ journalistique », Savoir/Agir, vol. 46, n° 4, 2018.
"Un internationalisme asymétrique : militer pour une 'information alternative' sur le conflit israélo-palestinien", in J.-B. Comby (dir.), Enquêter sur l'internationalisation des biens médiatiques et culturels, Rennes, PUR, Res Publica, 2017.
La communication internationale du zapatisme (1994-2006), Rennes, PUR, 2015.

Experience

  • –present
    Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC)