Brice Boudevillain

Hydro-météorologue à l'Institut des Géosciences de l'Environnement, Université Grenoble Alpes, Université Grenoble Alpes

Brice Boudevillain, est physicien-adjoint à l’Institut des Géosciences de l’Environnement (anciennement Laboratoire des Transferts en Hydrologie et Environnement, LTHE, Université Grenoble Alpes / CNRS / IRD). [http://www.lthe.fr/LTHE/pageperso/boudevil/]
Ses activités de recherche concernent la météorologie et l’hydrométéorologie, et sont axés plus précisément sur les précipitations observées in situ et par la télédétection. Il s’est spécialisé sur la variabilité spatiale et temporelle de la pluie et son impact sur la réponse hydrologique de bassins versants de montagne sujets aux événements extrêmes. Ses travaux récents et actuels se concentrent sur l’exploitation de spectro-pluviomètres et de radars météorologiques pour l’estimation des quantités de précipitations et de leur énergie cinétique au sol. Il a été impliqué dans plusieurs projets de recherche (en particulier les dernières années sur le projet européen HYDRATE [http://www.hydrate.tesaf.unipd.it/], ainsi que les projets PreDiFlood [http://www.cnrm.meteo.fr/spip.php?article830] et FloodScale [http://floodscale.irstea.fr/] de l’ANR et sur l’expérience internationale sur le cycle de l’eau en Méditerranée, HyMeX [www.hymex.org].
Brice Boudevillain est co-responsable avec Guy Delrieu du service d’observation OHMCV (Observatoire Hydrométéorologique Méditerranéen Cévennes-Vivarais) [OHMCV, http://www.ohmcv.fr], labellisé par l’INSU [http://www.insu.cnrs.fr/node/1228] et pour lequel une part de ses activités est dédiée (suivi d’un réseau d’observation, qualification des données, gestion de base de données). Ce service a pour objectif de collecter des observations sur le long terme sur le cycle hydrologique et ses extrêmes dans les régions méditerranéennes ainsi que de produire et diffuser des données élaborés pour la recherche en hydrologie.
Dans le projet APRES3, Brice Boudevillain est responsable avec Alexis Berne (EPFL) du WP2 intitulé « Télédétection depuis la surface des précipitations neigeuses dans les Alpes et en Antarctique, algorithmes et modélisation ».

Experience

  • –present
    Hydro-météorologue à l'Institut des Géosciences de l'Environnement, Université Grenoble Alpes, Université Grenoble Alpes

Education

  • 2003 
    Institut des Géosciences de l'Environnement (CNRS, Grenoble-INP, IRD, Université Grenoble Alpes), Météorologie, hydrologie, télédétection