Menu Close

Cathy Vaillancourt

Je détiens un BSc en biochimie de l'Université de Sherbrooke, et des diplômes de MSc et PhD en sciences biomédicales de l'Université de Montréal. J'ai effectué un premier stage postdoctoral en psychiatrie à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas de l’Université McGill et un deuxième en Neurosciences à The University of Reading en Angleterre. En 2001, je suis devenue professeure de chimie et biochimie à l’Université de Moncton au Nouveau-Brunswick, puis en 2005 professeure à l’INRS Centre Armand Frappier Santé Biotechnologie. Depuis 2019, je dirige le Réseau intersectoriel de recherche en santé de l’Université du Québec (RISUQ) qui a pour mission de contribuer au mieux-être des communautés, dans une perspective intersectorielle où la recherche, l’innovation et la mobilisation des connaissances sont utilisées pour répondre aux enjeux prioritaires de santé et de services sociaux des différentes collectivités sur tout le territoire du Québec afin d’atteindre une santé durable pour tous. Je suis également responsable de l’axe Impact de l’environnement sur la santé reproductive et le développement du Réseau québécois en reproduction (RQR) et je siège sur le comité scientifique du Centre intersectoriel d'analyse des perturbateurs endocriniens (CIAPE) et de la Society for Birth Defects Research and Prevention (BDRP) ainsi que sur le comité exécutif de l’International Federation of Placenta Association (IFPA). Mon équipe de recherche étudie le rôle du placenta dans l’établissement du phénotype fœtal et postnatal en lien avec des perturbations de l’environnement maternel (stress prénatal, dépression, anxiété, xénobiotiques, changement climatique) durant la grossesse. Mon programme de recherche vise également à mieux cerner les différences de sexe et de genre dans les relations entre l’environnement périnatal, les fonctions placentaires et le développement de l’enfant. Nous sommes particulièrement intéressée à comprendre le rôle et les mécanismes d’action de la sérotonine et de la mélatonine dans la fonction placentaire et le développement du fœtus. Mes recherches couvrent plusieurs pays dont le Canada, les États-Unis, l’Australie, la France et la Suisse. Le but ultime de mes travaux est d’améliorer la santé des femmes enceintes et les chances de meilleure santé de leurs enfants.

Experience

  • 2019–present
    Professeure associée, Université de Montréal
  • 2019–present
    Directrice, RISUQ
  • 2021–present
    Chercheuse, CIUSSS-NIM
  • 2021–present
    Professeure titulaire, INRS
  • 2005–2021
    Professeure agrégée, INRS
  • 2001–2005
    Professeure adjoint, Université de Moncton

Grants and Contracts

  • 2019
    Melatonin: functions and mechanisms of action in placental trophoblast, Subvention
    Role:
    Chercheuse principale
    Funding Source:
    Conseil de Recherches en Sciences Naturelles et Génie du Canada (CRSNG) Découverte