Géographe, chargée de recherche au CNRS, UMR ESO, Université d'Angers

Chadia Arab travaille sur les migrations et le genre. Ses travaux portent principalement sur les migrations internationales et plus particulièrement sur les Marocain.e.s en France, Espagne et Italie, ainsi que dans les pays du Golfe (Émirats Arabes Unis). Elle s’intéresse également au genre dans les migrations, à la citoyenneté, aux discriminations et au rapport au corps dans les pays arabes.
Elle a publié un ouvrage, tiré de sa thèse, aux Presses Universitaires de Rennes en 2009 sur la circulation migratoire des Aït Ayad en Espagne, Italie et France. Son dernier ouvrage s’intitule "Dames de fraises, doigts de fée. Les invisibles de la migration saisonnière marocaine en Espagne". (Edition En Toutes Lettres, 2018). Elle a coordonné plusieurs numéros de revues en sciences sociales. Elle a écrit de nombreux articles dans des revues scientifiques. Elle a participé à des documentaires vidéo et des publications auprès d’associations pour vulgariser ses travaux. Elle enseigne la géographie sociale et la géographie des migrations au sein de l’Université d’Angers.

Experience

  • –present
    Chadia Arab est géographe. Elle travaille sur les migrations internationales et le genre. Zhour Bouzidi est sociolgue, professeur à l'université de Meknès. Ces travaux portent sur le milieu agricole marocain et le genre. , Université d'Angers

Education

  • 2007 
    CNRS - UMR ESO - Université d'Angers, Géographie sociale