Menu Close

Estelle Amy de la Bretèque

Je me suis intéressée aux expressions musicales et poétiques du deuil et de l'exil. J'ai d'abord travaillé sur les cérémonies féminines de deuil en Azerbaïdjan et sur les lamentations des femmes kurdes réfugiées dans les bidonvilles d’Istanbul et Diyarbakir. Pour ma thèse, soutenue en 2010 à l'université Paris Ouest Nanterre, je me suis attachée à analyser le rôle de la parole mélodisée dans la communauté yézidie d'Arménie.

J'ai montré que ce mode d'énonciation dépasse de loin le cadre funéraire, ou même celui de l’exil forcé. Liée à la peine, mais employée au quotidien, la parole mélodisée représente une manière de se rapporter à la vie. Au plan conceptuel, je me suis intéressée (1) à la position liminaire de ce mode d'énonciation qui se situe entre musique et langage, (2) aux procédés concrets par lesquels la parole mélodisée construit un espace de partage des émotions, et (3) à la manière dont ces énonciations, souvent inscrites dans des contextes locaux spécifiques, contribuent, à une autre échelle, à des formes culturelles partagées par l'ensemble de la communauté.

Ce travail a donné lieu à la publication d'une dizaine d'articles et d'un ouvrage (Paroles mélodisées. Récits épiques et lamentations chez les Yézidis d'Arménie, 2013, ed. Classiques-Garnier). Le livre est accompagné de 65 documents audio visuels commentés et sous-titrés hébergés sur la plateforme multimédia du site de la SFE.

Mes recherches actuelles portent sur les changements de pratiques religieuses des Yézidis, notamment dans la diaspora européenne.

Site personnel : ebreteque.net

Experience

  • –present
    Ethnomusicologue, Université Paris Nanterre – Université Paris Lumières