Chargé de recherche en nutrition et neurosciences, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités

Chargé de Recherche au CNRS (UMR CNRS MNHN 7179) depuis Septembre 2012, et après 3 années de post-doctorat passées dans l’unité, j’étudie aujourd’hui l’impact d’interventions nutritionnelles sur le métabolisme énergétique et les fonctions cognitives et comportementales chez un primate non-humain, le Microcèbe (Microcebus murinus). Utilisant différentes interventions nutritionnelles (restriction calorique modérée chronique, supplémentation en resvératrol et supplémentation en acides gras oméga-3), j’ai pu montrer leur influence sur les paramètres cognitifs et comportementaux. Parmi ces paramètres, je m’intéresse aux capacités mnésiques (mémoire spatiale de référence et mémoire émotionnelle en particulier), à l’activité locomotrice spontanée ou encore aux rythmes circadiens, notamment à travers le suivi des rythmes veille-sommeil par électroencéphalographie au cours du vieillissement.

L’ensemble de ces travaux me permet d’approfondir l’étude des liens entre nutrition, métabolisme énergétique, vieillissement et cognition. Outre le suivi des paramètres cognitifs et comportementaux, j’étudie également l’impact de la nutrition sur les rythmes biologiques, un paramètre décisif dans les processus de vieillissement. L’ensemble des mes travaux de recherches axé sur le contrôle central des fonctions cognitives et sur les mécanismes d’adaptation à des challenges énergétiques ou nutritionnels, s’inscrivent ainsi dans la thématique originale des neurosciences nutritionnelles

Experience

  • –present
    Chargé de recherche, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités