Frédéric Bertucci

Chercheur en bioacoustique, laboratoire Criobe, Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

Les récifs coralliens sont considérés comme des hot spots de biodiversité et également des hot spots acoustiques. Par conséquent, une perte de biodiversité ou des changements dans les assemblages d’espèces, associés à la dégradation des récifs coralliens, sont susceptibles d’être détectés au moyen de l’acoustique passive, particulièrement en termes d’une altération de la diversité acoustique et de la modification des paysages sonores.

Actuellement, nous avons très peu d’informations sur le lien entre la qualité des récifs coralliens et leurs signatures acoustiques. En outre, la compréhension de la façon dont les changements dans l’environnement acoustique au fil du temps affectent les organismes marins dans leur distribution, leur comportement migratoire et leur communication apparaît comme un sujet mobilisateur.

À l’aide d’hydrophones autonomes utilisés pour enregistrer les paysages acoustiques sous-marins, mes recherches visent à corréler des caractéristiques acoustiques du milieu à divers indicateurs biologiques tels que l’indice de biodiversité, le nombre d'espèces et également le pourcentage de couverture corallienne, afin d’évaluer l’état de santé des récifs. Ces études ont pour but de convertir les données acoustiques en une information fiable pouvant être utilisée par les décideurs et inclue dans les plans de conservation.

Experience

  • 2016–present
    Chercheur en Bioacoustique au CRIOBE, E.P.H.E.
  • 2015–2016
    Assistant researcher, C.N.R.S.
  • 2012–2015
    Assistant researcher, Université de Liège

Education

  • 2011 
    Université de Saint-Etienne, Ph.D;
  • 2008 
    University of Copenhagen, M.Sc.
  • 2005 
    Université de Nice Sophia Antipolis, B.Sc