Directeur de recherches, directeur de l’UMR Eco&Sols, Institut de recherche pour le développement (IRD)

Jean-Luc Chotte est pédologue de formation spécialisé dans l’étude des processus écologiques responsables des flux d’azote et de carbone dans les agrosystèmes tropicaux. Recruté à l’ORSTOM en 1988, il exerce dans les Antilles Française, en Australie et au Sénégal pendant 18 ans. Membre de la Commission Scientifique Sectorielle “Sciences des Systèmes Ecologiques” (2005-2008) de l’IRD, membre nommé du Conseil Scientifique du Département “Environnement et Agronomie” (2007-2001) de l’INRA et depuis 2011 membre nommé de la Commission Scientifique Spécialisée (CSS) « Science de la Terre, de l’eau et de l’atmosphère » de l’INRA. Il représente l’IRD au Comité d’Orientation de l’Institut des Régions Chaudes (Montpellier SupAgro), au sein de l’Alliance pour l’Environnement (groupe de travail ”Sol et Agroécologie”), au sein du Consortium Research Programme “Climate Change Agriculture and Food Security” des CGIAR et dans des instances européennes comme ERA-NET Agricultural Research for Development Dimension of the European Research Area. Chargé de Mission “Sol” pour le Ministére français de l’écologie et du développement durable pendant un an, il coordonne plusieurs programmes centrés sur l’agricultures paysannes en Afrique et en Asie du Sud Est. Co-auteurs de prés de 70 publications scientifiques et 10 chapitres d’ouvrage, il dirige l’Unité Mixte de recherche « Ecologie Fonctionnelle & Biogéochimie des sols & des Agro-écosystèmes tropicaux » représentée au Sénégal au sein du laboratoire commun ISRA, UCAD, IRD de Bel Air (Lemsat).

Jean-Luc Chotte coordonne, avec M. Cheikh Mbow (Université de Dakar) le programme pilote régional « Sociétés rurales, Environnement et Climat en Afrique de l’Ouest » (PPR SREC), plateforme interdisciplinaire et intégrative de recherche et de formation englobant les sciences du climat, sciences humaines l’hydrologie ainsi que les sciences liées à la biologie végétale et microbienne. 300 chercheurs appartenant à prés de 100 équipes ont manifesté leur intérêt pour cette initiative en Afrique de l’Ouest pour construire avec les organisations paysannes des innovations techniques sur des mesures d’adaptation aux changements climatiques destinées aux décideurs.

Experience

  • –present
    Directeur de recherches, directeur de l’UMR Eco&Sols, Institut de recherche pour le développement (IRD)