Menu Close

Jocelyn Plassais

Research scientist, Université de Rennes 1

Au cours de ma carrière, j'ai utilisé le modèle canin en génétique en recherchant de nouveaux mécanismes moléculaires impliqués dans des maladies génétiques et des traits morphologiques chez le Chien et l'Homme. Je m'intéresse notamment aux mécanismes de régulation de l'expression des gènes faisant intervenir des ARNs long non-codants (lncRNAs) et des éléments régulateurs de type enhancer. J'ai travaillé sur des modèles canins "naturels" de neuropathies périphériques trouvant leurs équivalent d'un point de vue clinique chez l'Homme (Charcot-marie-Tooth, HSANs). J'ai également identifié plusieurs mutations impliqués dans des traits morphologiques extrêmes observés entre les races canines (taille, poids...). Depuis quelques années, je focalise mon travail sur la fonction et les mécanismes de régulation impliquant des ARNs longs non-codants (lncRNAs). J'utilise des données séquençage de génome entiers (WGS), RNA-Seq, ChIP-Seq, ainsi que des puces à SNP, et j'ai développé des approches fonctionnelles (ASO gapmer, Pulldown, CLIP, CRISPR-Cas9) pour caractériser plus finement les mécanismes d'action des lncRNAs.

Experience

  • –present
    Research scientist, Université de Rennes 1