Juriste, docteur en économie, Karim Medjad débute sa carrière comme avocat en 1988 dans un cabinet anglo-saxon où il se spécialise en fusions acquisitions, négociation et rédaction de contrats internationaux.

En 1990, il rejoint le corps professoral d'HEC dont il devient membre permanent. Il y enseigne le droit international et comparé des affaires, le capital risque et la prospective. En 2006, il cofonde la Majeure « alternative management » pour laquelle il reçoit plusieurs prix.

Il intervient également de façon régulière dans diverses institutions académiques, en France (Cnam, École des mines, École polytechnique, Insead...) et à l'étranger (Algérie, États-Unis, Italie, Kazakhstan, Liban, Lituanie, Maroc, Russie, Sénégal...).

En parallèle, il poursuit auprès de la Commission européenne et des grands organismes multilatéraux une activité d'expert juridique spécialisé dans les économies émergentes ou en transition.

Les centres d'intérêts de Karim Medjad portent sur la fabrication des normes internationales, sur les nouveaux modes d'organisation des entreprises multinationales et sur les états défaillants. Il a écrit sur ces sujets dans diverses revues académiques françaises et anglo-saxonnes à comité de lecture, ainsi qu'à l'occasion de nombreux colloques internationaux. Il est en outre, l'auteur ou le co-auteur de plusieurs ouvrages de droit et de management.