Menu

Marie-Anne Cambon

Chercheur en écologie microbienne et symbioses sécialisées dans les grands fonds, Ifremer

Après mon diplôme d'ingénieur Agronome INA-PG 91 j'ai réalisé une thèse à Ifremer en microbiologie générale et appliquée (Paris7) portant sur la recherche et la mise au point d’ADN polymérases thermostables pour des applications biotechnologiques (réplication in vitro de l’ADN). Recrutée en 1997 à Ifremer de Brest au laboratoire de microbiologie des environnements extrêmes, j'ai commencé par développee les techniques de biologie moléculaires appliquées à l’identification des espèces marines et aux études de diversité des communautés microbiennes. Attirée tant par la géologie que la biologie, dès 2000, j'ai initié un projet de recherche portant sur les symbioses dans les milieux extrêmes profonds, principalement les sources hydrothermales et les zones de suintements froids. Mes principaux centres d’intérêts sont les études pluridisciplinaires en milieux profonds, portant sur les interactions entre la faune, les communautés microbiennes et leur environnement minéral ainsi que sur les développements technologiques nécessaires pour ces études. J'ai obtenu mon HDR (Habilitation à Diriger les Recherches) en 2007. Chef de mission de la campagne BICOSE en 2014 et BICOSE2 en 2018 je suis maintenant impliquée dans des études portant sur la pérennité et la résilience des écosystèmes profonds, leur fonctionnement, l’étude des cycles de vie, la protection de ces écosystèmes et la diffusion des connaissances au plus grand nombre.

Experience

  • –present
    Chercheur en écologie microbienne et symbioses sécialisées dans les grands fonds, Ifremer

Education

  • 1997 
    Université paris Diderot et Univ Brest, Doctorat en microiologie générale et appliquée en 1997 ouis Habilitation à Diriger les recherches en 2007