Maître-assistante, co-responsable du Laboratoire « Capteurs », IMT Lille Douai – Institut Mines-Télécom

Docteur en électronique, Nathalie Redon a rejoint en 2008 le département Sciences de l’atmosphère et génie de l'environnement (SAGE) de l’IMT Lille Douai, dont les activités de recherche portent, depuis près de 40 ans, sur l’évaluation de la qualité de l’air extérieur et intérieur.

Dans ce contexte, Nathalie Redon travaille au sein de l’équipe «capteurs», qui s’intéresse au développement de matériaux sensibles pour la détection de gaz spécifiques (ammoniac, sulfure d'hydrogène, formaldéhyde, etc.) et à l’utilisation de réseaux de microcapteurs de gaz et de particules pour l’évaluation semi-quantitative de signatures de pollution. Les applications concernent l’air extérieur, l’air intérieur, ou encore, le suivi de l’efficacité de procédés de traitement de l’air.

Enfin, en tant que membre du LCSQA (Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air), Nathalie Redon est chargée du développement et de la mise en œuvre d’un protocole d’évaluation métrologique de microcapteurs pour la mesure indicative des polluants gazeux réglementaires. À ce titre, elle fait partie du groupe de travail de cette thématique au niveau du Comité européen de normalisation.

Experience

  • –present
    Maître-assistante, co-responsable du Laboratoire « Capteurs », IMT Lille Douai – Institut Mines-Télécom