Richard Cloutier

Professor of Evolutionary Biology, Université du Québec à Rimouski, Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Originally from Montréal in Canada, Dr. Richard Cloutier trained as a geologist and biologist at the Université du Québec à Montréal. Early during his academic training, he had the opportunity to work at the famous paleontological site of Miguasha - a UNESCO World Heritage site recognised for its exceptional and diverse Devonian assemblage of early vertebrates (380 000 000 years). As a result of this early experience, over the years, he studied diverse aspects of the Escuminac assemblage, and developped his research interests in phylogenetics and macroevolution.

In the early 1990`s, Dr Cloutier moved to London, in the United Kingdom, to complete two postdocs. In summary, Cloutier's education provided him with skills in paleontology, evolutionary biology, morphology, biostatistics and phylogenetics. In 1992, his first academic position was as a researcher at the Centre national de la Recherche scientifique (CNRS) at the Université des Sciences et Technologies de Lille in France where he worked primarily on paleoenvironmental reconstruction and biostratigraphy related to the origin of tetrapods.

Over the years, Dr. Cloutier has been doing paleontological field work in Canada, USA, Europe and Asia. He also participated in 1992 to an expedition in the Comoros to study the living coelacanth. Dr. Cloutier has published over 140 scientific papers in paleontology, ichthyology and evolutionary biology as well as scientific books.

For the past 20 years, as a professor-researcher at the Université du Québec à Rimouski in eastern Québec, Dr. Cloutier has been working on a series of projects that could be divided into two major axes: (1) paleobiology and (2) evolutionary developmental biology. His long-term objectives are to: (1) Elaborate comprehensive and integrative phylogenies of living and fossil lower vertebrates; (2) Discover evo-devo patterns and processes in the history of lower vertebrates; (3) Recognize and explain events of evolutionary radiation during the early history of jawed vertebrates.

Originaire de Montréal au Canada, le professeur Richard Cloutier a étudié en géologie et biologie à l’Université du Québec à Montréal. Au début de sa formation académique, il a eu l’occasion de travailler sur le célèbre site paléontologique de Miguasha, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO reconnu pour son assemblage exceptionnel et diversifié des premiers vertébrés du Dévonien (380 000 000 années). Suite à cette première expérience, au fil des ans, il a étudié divers aspects de l’assemblage fossilifère de Miguasha, et a développé ses intérêts de recherche en phylogénétique et en macroévolution.

Ses travaux de maîtrise à l’Université de Montréal et de doctorat à l’Université du Kansas ont abordé différents aspects liés aux poissons fossiles de Miguasha. Au début des années 1990, le professeur Cloutier s’installe à Londres, au Royaume-Uni, pour compléter deux postdocs. En résumé, l’éducation de Cloutier lui a permis d’acquérir des compétences en paléontologie, en biologie évolutive, en morphologie, en biostatistique et en phylogénétique. En 1992, il a occupé un premier poste de chercheur au Centre national de la Recherche scientifique (CNRS) de l’Université des Sciences et Technologies de Lille en France où il a travaillé principalement sur la reconstruction paléoenvironnementale et la biostratigraphie liée à l’origine des tétrapodes.

Au fil des ans, M. Cloutier a effectué des fouilles paléontologiques au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Il a également participé en 1992 à une expédition aux Comores pour étudier le coelacanthe vivant. Professeur Cloutier a publié plus de 140 articles scientifiques en paléontologie, ichthyologie et biologie évolutive ainsi que des livres scientifiques.

Depuis 20 ans, à titre de professeur-chercheur à l’Université du Québec à Rimouski, dans l’Est du Québec, M. Cloutier travaille sur une série de projets qui pourraient être divisés en deux axes majeurs : (1) la paléobiologie et (2) la biologie évolutive du développement. Ses objectifs à long terme sont de (1) découvrir les patrons et les processus évolutifs dans l’histoire des vertébrés inférieurs vivants et fossiles et de (2) reconnaître et expliquer les événements de radiation évolutive au cours de l’histoire précoce des vertébrés à mâchoires.

Experiences
2000–today Professor-researcher, Université du Québec à Rimouski
1998-2000 Lecturer, Institut des Sciences de la Mer & Université du Québec à Rimouski
1996-1998 Paleontologist, Parc national de Miguasha
1992-1998 Chargé de recherche (CR2), Centre national de la Recherche scientifique (CNRS), Université des
Sciences et Technologies de Lille, France
1992 NERC postdoc, Guy's Hospital - University of London, London
1990–1992 NATO-NSERC postdoc, The Natural History Museum, London

Education
1990 University of Kansas, Ph.D.
1987 University of Kansas, M.Ph.
1985 Université de Montréal, M.Sc.
1982 Université du Québec à Montréal, B.Sc

Distinctions
2003 Scientifique de l'année, Société Radio-Canada

Experience

  • –present
    NATO Science Postdoctoral Fellow, The Natural History Museum (London)
  • 2000–2020
    Professor-researcher, Université du Québec à Rimouski
  • 1996–2000
    Researcher (Paleontologist), Parc national de Miguasha
  • 1999–2000
    Lecturer, Institut des Sciences de la Mer (Université du Québec à Rimouski)
  • 1992–2000
    Researcher, Centre national de la Recherche scientifique (Université des Sciences et Technologies de Lille)
  • 1992–1996
    Honorary Research Fellow, United Medical and Dental School (Guy's Hospital, London)