Roberto Beneduce

Professor of Medical and Psychology Anthropology, Universié de Turin, Fellow 2016- IméRA Aix-Marseille, Réseau français des instituts d’études avancées (RFIEA)

Médecin psychiatre et professeur d'anthropologie, Roberto Beneduce mène depuis les années 1990 des programmes de recherche en Afrique et en Europe sur les conséquences psychiques et sociales des violences liées aux phénomènes de guerres, aux déplacements de populations et aux politiques d'accueil des étrangers. Il questionne les cadres théoriques de l'intervention ethnopsychiatrique et l'approche des différences culturelles. Il a fondé et dirige à Turin le centre Frantz Fanon, dédié à l'aide psychologique aux étrangers. Il travaille aussi depuis les années 1980 sur les transformations des savoirs thérapeutiques et les imaginaires religieux au Mali (en milieu Dogon), au Cameroun et au Mozambique.

Au sein du réseau RFIEA, Roberto Beneduce a travaillé sur trois profils de l'expérience migratoire:

- les variables (culturelles, religieuses, politiques) déterminant, au cours de l’expérience migratoire, les formes de la mémoire et de l’oubli, et leur rapport avec les questions de la souffrance et de la cure ;

- la manière de reproduire par le corps la mémoire et le lien social, à travers ce qu’on peut nommer des archives incorporées, parmi lesquelles les symptômes et la maladie, prenant le rôle de contre-mémoire au sens de Lipsitz ;

- la dialectique entre mémoire et oubli et les économies morales du mensonge parmi les réfugiés et les demandeurs d'asile, tout en se posant la question suivante : que signifie pour ces sujets devoir inventer dates, noms, événements douloureux, relations et émotions, donc vivre dans un monde d’expériences sans références au point de s’inventer une biographie (voire : une mémoire) parallèle ?

Experience

  • –present
    RFIEA-Fellows, IméRA Marseille- 2016 Associate Professor of Medical and Psychiatric Anthropology and Director , Università di Torino