Menu Close

Articles on Afghanistan

Displaying 1 - 20 of 61 articles

Deux gardes-frontières talibans sur le Pont de l’Amitié Afghanistan-Ouzbékistan, le 27 octobre 2021. Au second plan, des gardes-frontières ouzbeks inspectent un camion. Wakil Kohsar/AFP

Asie centrale-Afghanistan : des frontières sous haute surveillance

Le Tadjikistan, l’Ouzbékistan et le Turkménistan affirment que le voisinage du très instable Afghanistan nécessite un large soutien international. Un argument qu’il convient de décrypter.
Des femmes afghanes chantent lors d'une manifestation à Kaboul, en Afghanistan, en octobre 2021. (AP Photo/Ahmad Halabisaz)

Un an après la prise de pouvoir des talibans, les Afghanes refusent de garder le silence

Des militantes, des dirigeantes et d’anciennes politiciennes afghanes, aujourd’hui en exil, racontent la lutte pour les droits des femmes en Afghanistan et les diverses stratégies de résistance.
Ayman al-Zawahiri dirigeait Al-Qaïda depuis la mort d’Oussama ben Laden le 2 mai 2011. AFP

Après l’élimination d’Ayman al-Zawahiri, Al-Qaïda représente-t-elle toujours une menace ?

L’élimination de celui qui en était le chef depuis onze ans porte sans doute un rude coup à Al-Qaïda, mais d’autres groupes djihadistes pourraient profiter de la nouvelle donne.
Des personnes ayant fui l’Ukraine attendent d’entrer dans un camp de réfugiés dans la capitale moldave Chisinau, le 3 mars 2022. Nikolay Doychinov/AFP

L’aide internationale, indispensable sur la durée en Ukraine… et ailleurs

La crise ukrainienne survient alors que l’ONU peine à financer son action en Afghanistan et a dû mettre fin à ses activités au Yémen. Dès lors, comment mobiliser l’aide humanitaire nécessaire ?
Des Afghans reçoivent du pain dans le cadre de la campagne «Sauver les Afghans de la faim», à Kaboul, en janvier 2022. Wakil Kohsar/AFP

Famine en Afghanistan : la grande hypocrisie

Première victime du jeu des puissances, le peuple afghan est sous la menace d’une insécurité alimentaire majeure, héritage de 45 ans de conflit et d’ingérence internationale.
Un combattant taliban observe le bord de la route dans le village de Dashtan, dans la province de Balkh le 28 octobre 2021. Wakil Kohsar/AFP

Pourquoi il faut juger les talibans pour les atrocités du passé

Les talibans sont responsables d’atrocités remontant aux années 1990, mais n’ont jamais été tenus pour responsables. La communauté internationale peut jouer un rôle pour mettre fin à l’impunité.
Des combattants talibans bloquent les routes après une explosion dans un hôpital militaire à Kaboul, le 2 novembre. Les puissances occidentales ont échoué à faire de l'Afghanistan un État de droit. (AP Photo/Ahmad Halabisaz)

Afghanistan : un pays ne devient pas une démocratie parce que des puissances occidentales l’ont décidé

Une élection démocratique n’est pas synonyme d’une organisation démocratique de la société et de sa gouvernance. À cet égard, la tentative de faire de l’Afghanistan une démocratie est un échec total.
Un combattant taliban garde les lieux du site du double attentat suicide revendiqué par l’EI ayant fait plus de 182 morts, dont 13 soldats américains. Le 26 août 2021, aéroport de Kaboul. Wakil Kohsar/AFP

Comment le djihadisme pourrait prospérer dans l’Afghanistan des talibans

Les talibans promettent qu’ils ne permettront pas aux mouvements djihadistes de prospérer sous leur autorité. Mais il est presque certain que les groupes locaux profiteront de leur prise de pouvoir.
Premier producteur mondial d’héroïne et d’opium, l’Afghanistan a fourni 85 % de l’opium mondial en 2020. Wakil Kohsar/AFP

Vingt ans de guerre à l’opium en Afghanistan : retour sur une déroute américaine

Contrairement aux affirmations récurrentes de Washington, ce ne sont pas les talibans, mais les alliés afghans des États-Unis qui ont, depuis vingt ans, été les principaux trafiquants d’opium.
Une équipe antiterroriste chinoise pendant un exercice à Wuhan, le 12 septembre 2009. AFP

2001-2021 : vingt ans de renforcement stratégique et économique pour la Chine

Pour Pékin, la « guerre contre le terrorisme » lancée par Washington après le 11 Septembre a été l’occasion de s’imposer comme un acteur sécuritaire et diplomatique alternatif pour l’Asie centrale.
Les services secrets de l'armée pakistanaise, ISI en anglais, jouent un rôle clé dans la coopération avec les talibans. Basit Shah/AFP

Le Pakistan et les talibans : les liaisons dangereuses

Alors que le Pakistan semble avoir atteint son objectif avec la victoire des talibans, son soutien aux fondamentalistes pourrait se retourner contre lui.
Discours de la maire de Paris, Anne Hidalgo, durant le congrès « L'accueil des réfugiés, pour nous, c'est oui ! » du Parti Socialiste le 8 septembre 2015. Jacques Demarthon / AFP

Des boat-people aux Afghans : les réfugiés, une cause politique pour le PS

Fidèle à ses traditions, le PS a appelé à « se mobiliser » pour le peuple afghan dès le 15 août. Pour le parti, l’accueil de réfugiés est une tradition autant qu’une cause politique.
Des restes fumants des tours jumelles à New York, le 11 septembre 2001. Le large consensus antiterroriste aux États-Unis qui a suivi les attentats s'est peu à peu effiloché. (AP Photo/Alexandre Fuchs)

Vingt ans après les attentats du 11 septembre, que reste-t-il du consensus antiterrorisme ?

Vingt ans après le 11 septembre, la crise sanitaire, le retour des tensions géopolitiques et l’urgence climatique font en sorte que le terrorisme islamiste est devenu une menace parmi d’autres.
Un soldat taliban durant un rassemblement de célébration du départ de l’US Army à Kaboul, le 31 août 2021. Hoshang Hashimi/AFP

Les talibans à l’épreuve du pouvoir

C’est une chose de s’emparer du pouvoir en Afghanistan. C’en est une tout autre de gérer un pays aussi complexe, surtout avec la rigidité propre aux talibans.
Vingt ans après les attentats de New York et Washington, dix ans après l’élimination d’Oussama Ben Laden, l’idéologie djihadiste demeure présente dans de nombreux pays du monde. STR/AFP

Les djihadistes peuvent-ils gagner ?

Chasser « les juifs et les croisés » des terres d’islam, renverser les gouvernements « apostats » et unifier l’oumma : c’était l’objectif de Ben Laden, et c’est toujours celui de ses épigones.

Top contributors

More