Menu Close

Articles on agriculture intensive

Displaying all articles

Dans le Sud de la France, une prairie artificielle fauchée, exemple de nature ordinaire agricole. Christel Vidaller/IMBE-université d’Avignon

Champs cultivés et prairies artificielles : quand la nature « ordinaire » nous rend service

Moins étudiés que ceux de la nature « extraordinaire », les écosystèmes présents dans les terres agricoles, même conventionnelles, n’en seraient pas moins dignes d’intérêt.
Dans la filière porcine, si 4 fermiers sur 10 s’occupent de moins de 20 bêtes, 65 % du cheptel est élevé dans des exploitations de plus de 2 000 animaux. Montage : Jean-François Monier / AFP, et L214 (libre de droits).

Élevage intensif : entre militants animalistes et industriels, qui croire ?

Dire que « la majorité des éleveurs prend soin de ses animaux » n’empêche pas statistiquement le fait que « la très large majorité des animaux sont élevés dans des fermes-usines ».
En France, les eaux souterraines assurent 65% de notre alimentation en eau potable. Shutterstock

Moins de nitrates dans l’eau, une vraie course de fond

La surveillance de la qualité des eaux souterraines s’est accrue ces dernières années, en lien notamment avec la production d’eau potable. Le nitrate représente l’un des paramètres les plus mesurés.
À Vivoin, dans le département de la Sarthe, lors de la sécheresse d’août 2020. Jean-François Monier / AFP

L’assurance récolte, un substitut crédible aux pesticides ?

À certaines conditions, assurer les cultures face aux chocs climatiques pourrait encourager les agriculteurs à adopter des pratiques moins dépendantes des pesticides.
En Espagne, les volontaires d'une association ramassent les surplus d'artichauts pour les distribuer à des familles défavorisées, pour qui l'accès aux fruits et légumes est plus difficile. Josep Lago / AFP

Alimentation et agriculture : mieux préparer l’Europe aux risques de chocs sanitaires

En cohérence avec le Pacte vert, l’environnement et la santé doivent être au cœur de la réforme de la PAC afin de réduire le risque de chocs sanitaires et en atténuer les effets.
Un partisan du candidat de l’extrême droite lors d’une manifestation de soutien à Rio le 21 octobre dernier. Carl de Souza/AFP

Avec Bolsonaro, l’agrobusiness contre l’Amazonie

La victoire annoncée du candidat d’extrême droite risque d’alimenter la fièvre expansionniste des éleveurs de bovins et des planteurs de soja, menaçant toujours plus la forêt amazonienne.

Top contributors

More