Menu Close

Articles on Al-Qaida

Displaying 1 - 20 of 48 articles

Un combattant taliban garde les lieux du site du double attentat suicide revendiqué par l’EI ayant fait plus de 182 morts, dont 13 soldats américains. Le 26 août 2021, aéroport de Kaboul. Wakil Kohsar/AFP

Comment le djihadisme pourrait prospérer dans l’Afghanistan des talibans

Les talibans promettent qu’ils ne permettront pas aux mouvements djihadistes de prospérer sous leur autorité. Mais il est presque certain que les groupes locaux profiteront de leur prise de pouvoir.
Une équipe antiterroriste chinoise pendant un exercice à Wuhan, le 12 septembre 2009. AFP

2001-2021 : vingt ans de renforcement stratégique et économique pour la Chine

Pour Pékin, la « guerre contre le terrorisme » lancée par Washington après le 11 Septembre a été l’occasion de s’imposer comme un acteur sécuritaire et diplomatique alternatif pour l’Asie centrale.
Des restes fumants des tours jumelles à New York, le 11 septembre 2001. Le large consensus antiterroriste aux États-Unis qui a suivi les attentats s'est peu à peu effiloché. (AP Photo/Alexandre Fuchs)

Vingt ans après les attentats du 11 septembre, que reste-t-il du consensus antiterrorisme ?

Vingt ans après le 11 septembre, la crise sanitaire, le retour des tensions géopolitiques et l’urgence climatique font en sorte que le terrorisme islamiste est devenu une menace parmi d’autres.
Un soldat taliban durant un rassemblement de célébration du départ de l’US Army à Kaboul, le 31 août 2021. Hoshang Hashimi/AFP

Les talibans à l’épreuve du pouvoir

C’est une chose de s’emparer du pouvoir en Afghanistan. C’en est une tout autre de gérer un pays aussi complexe, surtout avec la rigidité propre aux talibans.
Des combattants brandissent un drapeau de l’État islamique durant une marche d’entraînement près de Homs, en Syrie, le 30 octobre 2016. Mahmoud Taha/AFP

Bonnes feuilles : « Terrorisme : les affres de la vengeance »

L’histoire du terrorisme est traversée par la vengeance. Omniprésente, la notion reste pourtant un angle mort des études sur le sujet. Cet ouvrage la remet au centre et tente de la déchiffrer.
Vingt ans après les attentats de New York et Washington, dix ans après l’élimination d’Oussama Ben Laden, l’idéologie djihadiste demeure présente dans de nombreux pays du monde. STR/AFP

Les djihadistes peuvent-ils gagner ?

Chasser « les juifs et les croisés » des terres d’islam, renverser les gouvernements « apostats » et unifier l’oumma : c’était l’objectif de Ben Laden, et c’est toujours celui de ses épigones.
Des corps sont déchargés d’une camionnette à l’extérieur d’un hôpital après l’attentat qui a tué une centaine de personnes à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul, le 26 août 2021. L’attaque a été revendiquée par l’État islamique au Khorassan. Wakil Kohsar/AFP

Qu’est-ce que l’État islamique au Khorassan, qui a revendiqué l’attentat de l’aéroport de Kaboul ?

Deux experts présentent l’État islamique au Khorassan, la branche afghane de Daech, active depuis plusieurs années, qui a revendiqué le sanglant attentat commis le 26 août devant l’aéroport de Kaboul.
Le président du Niger, Mohamed Bazoum, reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée le 17 mai 2021. Le pays est en première ligne face aux groupes djihadistes qui opèrent dans le Sahel et au Nigeria. Ludovic Marin/AFP

La fin de l’opération Barkhane vue du Niger

Pays essentiel pour la sécurité du Sahel, surtout à présent que la France a annoncé la fin de l’opération Barkhane, le Niger vient d’élire un nouveau président qui sera confronté à de nombreux défis.
Des soldats de l'armée américaine scrutent la zone d'atterrissage à la recherche d'éventuelles forces hostiles, le 26 août 2005 au nord-est de Samarra, en Irak. Sgt Russel E. Colley IV/AFP

Bonnes feuilles : « La Guerre de vingt ans. Djihadisme et contre-terrorisme au XXIᵉ siècle »

Vingt ans après les attentats du 11 septembre 2001, la « guerre contre la terreur » est loin d’être achevée. Un ouvrage très complet rend compte des multiples étapes de ce conflit appelé à durer.
Le Mali connaît un nouveau gouvernement de transition après le coup d'État du 18 août. L'aide que lui apporte le Canada est réservé aux enjeux de sécurité et à un illusoire développement économique. (AP Photo)

Le Mali mérite mieux que ce que le Canada et son aide internationale lui offrent

Alors que le Mali vient de connaître un autre coup d’État, l’aide internationale, dont du Canada, est réservée surtout aux enjeux de sécurité, en grande partie afin d’assurer l’exploitation minière.
Marijus Auruskevicius/Shutterstock

Le djihad au temps du Covid-19

En affaiblissant les nations occidentales et les régimes des pays musulmans, la pandémie de Covid-19 offre aux mouvements djihadistes de nombreuses occasions de déployer leur propagande.
John Martin, La septième plaie d'Égypte, 1823. Pour les djihadistes, l'épidémie de Covid-19 relève d'un châtiment divin. Wikipedia

Quand la propagande djihadiste s’empare de la crise sanitaire

Les mouvances djihadistes interprètent la crise sanitaire actuelle comme un signe évident de la colère de Dieu contre les « nations croisées ». Leur détermination s’en trouve encore renforcée.
Le représentant spécial des États-Unis en Afghanistan, Zalmay Khalilzad, et le cofondateur des talibans, le mollah Abdul Ghani Baradar, signent l'accord de paix lors d'une cérémonie dans la capitale qatarie, Doha, le 29 février 2020. Giuseppe Cacace/AFP

L’accord entre les États-Unis et les talibans : un jeu de dupes ?

Le 29 février, un accord supposément historique a été signé entre les États-Unis et les talibans. Pour autant, la paix en Afghanistan est encore loin d’être assurée…
Un membre des Forces démocratiques syriennes (FDS) surveille des prisonniers accusés d'appartenir à Daech, dans une prison du nord-est de la Syrie, dans la ville de Hasakeh, le 26 octobre 2019. Fadel Senna/AFP

Un tribunal international pour juger les djihadistes de Daech ?

Comment juger les combattants de Daech ? Tour d’horizon des diverses options envisageables, des tribunaux locaux à des juridictions internationales qui seraient créées ad hoc.
Les puits de pétrole controlés par l'État islamique, qui lui assuraient 25% de des ses ressources en 2015, ont été détruits lorsque ses combattants ont battu en retraite. Odd Andersen / AFP

Daech, un écran de fumée idéologique sur un business très rentable

L'assise territoriale que l'organisation terroriste a pu se constituer entre 2014 et 2019 lui a permis de développer de plusieurs sources de revenus à la fois physiques et dématérialisés.

Top contributors

More