Menu Close

Articles on Arctique

Displaying 1 - 20 of 32 articles

Brise-glace dans l'Arctique. Koptyaev Igor/Shutterstock

L’Arctique, un enjeu international

L’Arctique, qui abrite d’immenses richesses naturelles, attire la convoitise de nombreux pays du monde. Au détriment, souvent, des peuples autochtones…
Banquise à la dérive au Svalbard, en Norvège. Sven-Erik Arndt/Arterra/Universal Images Group via Getty Images

Mauvaise nouvelle pour la planète: l’Arctique n’a pas été aussi chaud depuis 3 millions d’années

Le rétrécissement extrême de la glace de mer en été n’est que la dernière preuve du réchauffement rapide de l’Arctique – et ce qui se passe dans l’Arctique n’y reste pas.
Une femme nourrit des oiseaux à Moscou le 26 décembre 2019. Les températures à Moscou au cours des deux semaines précédentes ont dépassé les 7 degrés, alors que la moyenne pour décembre est d'environ moins 6 degrés. Alexander Nemenov/AFP

Le scepticisme de la Russie vis-à-vis du changement climatique expliqué par son histoire scientifique

Le changement climatique, amplement étudié en Russie depuis l’époque soviétique, y est souvent perçu de façon positive, car le réchauffement semble favoriser les intérêts économiques du pays…
Image des feux (indiqués par des points rouges) et des fumées au-dessus de la Sibérie capturée par l’instrument satellite MODIS, le 1er juillet 2020. Nasa

Réchauffement climatique et phénomène météo exceptionnel : décryptage de la canicule en Sibérie

La canicule qui a frappé la Sibérie en juin aurait été impossible sans le changement climatique, qui a multiplié par au moins 600 les risques de chaleur prolongée dans cette partie du globe.
Membres d'une équipe chinoise d'expédition dans l'Antarctique à bord du brise-glace « Dragon des Neiges », lors de leur départ depuis le port de Shanghai le 30 octobre 2014. STR/AFP

La Chine à la conquête des pôles

L'ambition chinoise n'a pas de limites géographiques : Pékin s'intéresse de plus en plus à l'Arctique et à l'Antarctique, pour des raisons à la fois stratégiques, économiques et scientifiques.
Anomalies de température du 19 mars au 20 juin 2020. Les couleurs rouges représentent les zones plus chaudes que la moyenne pour la même période de 2003 à 2018; les bleues sont plus froides que la moyenne. EPA-EFE/NASA

Vague de chaleur en Sibérie : pourquoi l’Arctique se réchauffe beaucoup plus vite que le reste du monde

Les modèles prédisent depuis un certain temps qu’à chaque degré de réchauffement de la planète, l’Arctique connaîtra un doublement ou plus.
Des navires sont encadrés par des morceaux de glace dans la baie de Frobisher à Iqaluit, au Nunavut, en juillet 2019. Le Canada compte interdire l’utilisation de pétrole lourd sur les navires commerciaux, ce qui aura des conséquences économiques en Arctique. La Presse Canadienne/Sean Kilpatrick

Le Nord canadien sera-t-il enfin pris au sérieux dans le prochain budget ?

Le prochain budget fédéral sera déterminant pour le Nord canadien. Le gouvernement mettra-t-il l'argent nécessaire pour réaliser ses nombreuses priorités en Arctique?
La température se réchauffe plus rapidement dans l’Arctique que partout ailleurs dans le monde. Les conduites d’eau potable et d’égout d’Iqaluit, au Nunavut, se fissurent en hiver à cause des déplacements de terrain. La Presse Canadienne/Sean Kilpatrick

On sait maintenant pourquoi l’Arctique se réchauffe à une vitesse record

De nouvelles recherches montrent que les CFC et d'autres substances appauvrissant la couche d'ozone ont renforcé les effets du changement climatique dans l'Arctique.
Les codes traditionnels de la culture sami sont récupérés par les acteurs (non samis) du tourisme pour vendre des objets sous couvert d’« authenticité ». Shutterstock

En Laponie, les conséquences paradoxales du tourisme sur le peuple Sami

Tout en soumettant sa culture à la loi du marché, le tourisme permet à ce peuple autochtone de faire perdurer des traditions en voie de disparition.
Le brise-glace canadien Louis Saint-Laurent, photographié dans les eaux du territoire de Nanavut, Canada, 9 novembre 2016. Fiona Paton/flickr

Bonnes feuilles : Arctique, un espace cryogéopolitique ?

L’Arctique doit être pensé comme un objet géopolitique ou, plus précisément, étant donné les contingences spécifiques liées à son climat, « cryogéopolitique ».
L'étude des flux de gaz à effet de serre dans l'Arctique nécessite des moyens de recherche conséquents. Le site instrumenté de Zackenberg, au nord-est du Groenland, mesure de manière pérenne les échanges de carbone entre cette tourbière très isolée et l'atmosphère. Le site fait partie de l'infrastructure de recherche européenne ICOS. Konsta Punkka photographer, (c) ICOS

Changement climatique : les chercheurs sur la piste du méthane en Arctique

Il n’y a pas de bombe à retardement dans l’Arctique. Le dégel progressif du permafrost y sera une des principales sources de méthane. L’exploitation du pétrole et du gaz y contribue également.
De la glace à la dérive se forme en mer Baltique où la concentration de microplastiques est à un niveau semblable à celle que l’on trouve dans l’Arctique. L’absorption de microplastiques a un impact sur la façon dont la glace absorbe ou reflète l’énergie du soleil. Shutterstock

Les microplastiques pourraient affecter la formation et la fonte des glaces de l’Arctique

Les niveaux de microplastiques dans l'océan augmentent. Il nous faut comprendre comment ils affectent les qualités et les propriétés de la glace de mer, et quel pourrait en être l'impact potentiel.
Un ours polaire sur une banquise. L'Arctique est particulièrement sensible aux changements climatiques, et la façon dont il réagit est complexe et a un impact important sur le reste du globe. shutterstock

Expédition MOSAiC: mieux comprendre la crise climatique grâce à l'Arctique

L'Arctique est particulièrement sensible aux changements climatiques, et la façon dont il réagit est complexe et a un impact important sur le reste du globe.

Top contributors

More