Menu Close

Articles on biais cognitif

Displaying 1 - 20 of 29 articles

Beaucoup sont aujourd'hui convaincus des effets bénéfiques du sport… mais les efforts à fournir viennent diminuer leur valeur subjective. New Africa/Shutterstock

Pourquoi mettre en avant ses bénéfices pour la santé ne suffit pas à promouvoir une activité physique régulière

Les bénéfices de l'activité physique sont connus… Pourtant, la pratique sportive reste insuffisante chez beaucoup. Les sciences de la décision peuvent expliquer ce constat et apporter des solutions.
Les robots « Spot » de Boston Dynamics et « Nao » de SoftBank Robotics sont très différents: l'un humanoïde, l'autre non. JJxFile et Xavier Caré, Wikimedia Commons

Pourquoi prenons-nous parfois les robots pour des humains ?

Quels sont les mécanismes derrière l’« anthropomorphisme », qui nous pousse à nous tisser des liens avec des non-humains ?
Au Danemark, la population reste plus favorable qu’ailleurs à un État-providence généreux en raison d’une appréciation particulière de son rôle.

Quand l’action publique s’inspire des sciences comportementales

Dans leur essai « Homo sapiens dans la cité », Coralie Chevallier et Mathieu Perona offrent un panorama des politiques publiques qui intègrent les biais de la rationalité humaine.
Des membres des Gilets Jaunes participent aux ‘convois pour la liberté’ le le 11 février dans le Nord de la France. Thomas Lo Presti / AFP

Comment le piège des théories du complot s’est refermé sur le mouvement des « gilets jaunes »

Une nouvelle analyse de données collectées fin 2018 permet de mieux comprendre quelle place les théories du complot ont prise chez les « gilets jaunes » ainsi que les motifs d’appartenance au mouvement.
Une femme et un enfant passent devant une clinique de vaccination Covid-19, le 23 novembre 2021 à Montréal. Le Québec a commencé à vacciner les enfants âgés de 5 à 11 ans. La Presse canadienne/Ryan Remiorz

Comment les biais cognitifs influencent l'hésitation vaccinale

Des chercheurs ont utilisé les sciences cognitives pour montrer comment les biais cognitifs alimentent l’hésitation à l’égard des vaccins.
Le hasard nous fait-il croire à la chance ? Naser Tamimi

Le jeu du cerveau et du hasard

Le cerveau ne reste pas passif face au hasard. Des expériences récentes montrent que mesurer la précision du « hasard » constitue une notion centrale pour comprendre des mécanismes cognitifs complexes.
De nombreuses recherchent suggèrent que le regard des enfants sur les différences qu’ils observent dans la classe est biaisé. Shutterstock

Comment les élèves interprètent-ils les écarts de réussite en classe ?

D’après la recherche en psychologie, la façon dont les élèves expliquent ces différences a des conséquences importantes sur la motivation, les performances scolaires et la construction des inégalités.
Certains croient que la terre est plate ou que le coronavirus a été conçu par l'élite mondiale. Paul M Hurtado

L’irrésistible et dangereuse attraction des croyances infondées

Nos connaissances, y compris scientifiques, demeurent un construit social. Aussi, notre rapport à la vérité et notre capacité d’appréhender le réel sont toujours entachés de subjectivité.
Des partisans du président américain Donald Trump portent des masques « Fake News » devant le centre où les bulletins de vote sont comptés, à Detroit, Michigan, le 5 novembre 2020. Seth herlad / AFP

Des élections américaines prises au piège de la désinformation

Pour contrer les nombreuses stratégies de manipulation de l'information orchestrées par le camp Trump, fact-checkers et médias mainstream se sont fortement mobilisés, avec des succès mitigés.
Les fake news sur de la Covid-19 se diffusent à grande vitesse. Pexels

Covid-19 : une uberisation des fake news

La pandémie a produit un phénomène d’uberisation des fake news dont chacun devient consommateur, producteur et diffuseur. Les biais cognitifs enferment les individus dans leur réalité alternative.
Sur les bords du canal Saint-Martin, à Paris, le 15 mars. Le biais d’ancrage a empêché certaines personnes d’adopter les bons comportements, malgré les communications officielles. Thomas Samson / AFP

Covid-19 et biais d'ancrage : quand notre cerveau nous empêche de prendre la mesure du risque

Le biais d’ancrage est un travers psychologique qui peut faire chavirer la perception du risque et les mesures de prévention de la COVID-19.
Maître corbeau sur son poteau perché. Jpmckenna/Flickr

Les corbeaux sont-ils si intelligents que ça ?

Comment mesurer l’intelligence d’un animal ? En les comparant avec nos capacités cognitives, on sera en haut de la hiérarchie. Mais qu’en est-il de leurs performances dans d’autres domaines ?
Et vous, appliquez-vous le principe #jerestealamaison qui s'affiche partout sur les réseaux sociaux ? Lionel Bonaventure / AFP

Sortie de crise : comment déjouer les tours de nos croyances ?

Associer ses proches à ses décisions ou encore repenser la signification du « retour à la normale » permet de se protéger des biais cognitifs et de leurs conséquences funestes.

Top contributors

More