Menu Close

Articles on biodiversité marine

Displaying 1 - 20 of 44 articles

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, prononce un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence de l'ONU sur la biodiversité, la COP15, à Montréal, le 6 décembre 2022. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

COP sur le climat, COP sur la biodiversité : voici pourquoi il faut une approche intégrée

Réflexion sur la pertinence de fusionner les agendas sur le climat et sur la biodiversité afin d’éviter un système à deux vitesses dans une ère post-pandémique.
Ce petit crustacé marin habite sur les algues rouges Gracilaria gracilis. Les gamètes mâles libérés par les algues adhèrent aux idotées, qui les déposent sur les algues femelles, de la même manière que certains insectes pollinisent les plantes à fleurs. © Sebastien COLIN / Max Planck Institute For Biology / Station biologique de Roscoff / CNRS / SU

Dans l'océan, des «pollinisateurs» aident les algues à se reproduire

Des invertébrés marins jouent pour les algues le même rôle que les abeilles pour les fleurs, et transportent les gamètes.
Grande couverture du corail a 90m de profondeur à Makatea, Tuamotu, Polynésie française qui montre des magnifiques récifs des coraux crépusculaires. Julien Leblond/ UNDER THE POLE / Zeppelin Network."

Plongée au cœur des coraux crépusculaires

Après 12 mois d’expédition, 800 plongées, 11 îles étudiés, les scientifiques du projet DEEPHOPE ont obtenu des résultats étonnants sur les coraux en zone crépusculaire en Polynésie française.
Au loin, le volcan Antisana, dans les Andes, région où plusieurs espèces végétales sont remontées en altitude. Cayambe at lb.wikipedia, via Wikimedia Commons

Avec le changement climatique, la migration silencieuse des espèces

Les images évoquées par le réchauffement global des températures sont souvent celles de la fonte des calottes glaciaires. Mais un autre phénomène est aussi en marche : la redistribution du vivant.
Les absorbants UV et les antioxydants peuvent trouver plusieurs voies vers les milieux aquatiques, que ce soit par la dégradation des plastiques, les eaux usées ou les dépotoirs. (Environnement et Changement climatique Canada)

Des contaminants préoccupants, présents dans les écrans solaires et les plastiques, se retrouvent dans le Saint-Laurent

Les absorbants UV et les antioxydants industriels sont utilisés dans plusieurs biens de consommation afin de les protéger des rayons UV. Ils peuvent avoir un impact sur la santé des écosystèmes.
Des riders s'affrontent lors de la coupe de France de jetski à Ajaccio le 21 septembre 2019 en Corse. Pascal Pochard-Casabianca / AFP

Le bruit sous-marin, cette pollution du littoral peu connue et pourtant facile à réduire

Les littoraux sont particulièrement touchés par cette pollution sonore anthropique qui affecte la faune marine, pour qui l’usage du son remplit des fonctions essentielles.
Devrait-on s’inquiéter de la présence de retardateurs de flamme dans le fleuve Saint-Laurent? (Shutterstock)

Les retardateurs de flamme, un véritable danger pour la faune

Plusieurs produits chimiques de la famille des retardateurs de flamme, ajoutés à une gamme de produits de consommation courante, se retrouvent dans l’environnement et contaminent la faune aquatique.
Une érosion sans précédent de la diversité génétique s’observe actuellement chez les espèces rares comme les espèces les plus communes. (Shutterstock)

Protéger la diversité génétique pour mieux faire face à l’adversité

La diversité génétique est capitale pour la survie des écosystèmes. Des engagements internationaux sont plus que jamais nécessaires et maintenant réalisables pour optimiser sa protection.
Les stocks de poissons sont en déclin dans le monde entier, en partie à cause de la façon dont nous valorisons la nature et ne tenons pas compte de ses avantages à long terme. (Shutterstock)

On dispose des outils nécessaires pour garantir une infinité de poissons aux générations futures

L’être humain n’a pas su prendre soin de l’océan – et de l’environnement en général – parce qu’il sous-estime les biens et services qu’il lui procure.
L'aspect sonore du milieu marin a souvent été sous-estimé, principalement parce qu'il n'est pas audible par l'oreille humaine. (Shutterstock)

L’océan n’est pas un monde silencieux

L’océan est souvent considéré comme un univers silencieux. Or, aujourd’hui, de nombreuses études soulignent l’importance du paysage sonore pour une multitude d’espèces marines, petites et grandes.
Table ostréicole, étang de Thau, Occitanie. Caroline Montagnani

Eaux littorales : la contamination par les pesticides favorise-t-elle les bactéries résistantes aux antibiotiques ?

La contamination des eaux littorales par des antibiotiques et des pesticides pourrait conduire au développement de bactéries résistantes aux antibiotiques dans les populations de coquillages.
La biodiversité marine est toujours méconnue. Ici, des espèces d'eaux intermédiaires, qui pourraient être affectées par les activités minières dans les abysses. (Avec l'autorisation de l'Université de Hawaii.) E. Goetze, K. Peijnenburg, D. Perrine, B. Takenaka, J. Kaneko, S. Haddock, J. Drazen, B. Robison, Danté Fenolio

Explorer les grands fonds marins grâce à l’ADN environnemental, ou comment révéler une biodiversité insoupçonnée

L’ADN environnemental révèle que la biodiversité des grands fonds est bien plus importante que ce que l’on pensait, avec plus d’un tiers des espèces encore inconnues.
Le robot submersible Ariane, utilisé dans des missions de prélèvement, d’inspection ou de cartographie, peut descendre jusqu’à 2500 mètres de profondeur. Olivier Dugornay / Ifremer

Pêche, pollution, réchauffement : comment les sciences marines peuvent nous aider à sauvegarder l’océan

À l’occasion du One Ocean Summit, qui se tient cette semaine à Brest du 9 au 11 février 2022, tour d’horizon des pistes de recherche prometteuses pour protéger le plus grand écosystème de notre planète.
Pêcheurs sur les rives du lac Tchad, en 2015 au nord de N'Djamena (Tchad). PHILIPPE DESMAZES / AFP

La sauvegarde du bassin du lac Tchad, un enjeu régional majeur

Depuis plusieurs décennies, cet espace est en proie à un déséquilibre anthropo-écologique, auquel s’ajoute les changements climatiques amorcés depuis le début des années 1970.

Top contributors

More